Recherchez dans les actualités

​ENGIE Asie Pacifique : l’innovation est en marche !

Autres innovations
21/06/2016

C'est en Asie Pacifique que l'ENGIE Innovation Week a commencé cette année… En effet, du fait des fuseaux horaires, le premier événement de cette semaine foisonnante a été le ENGIE Innov talk, une table ronde sur l’hydrogène organisée à Singapour par ENGIE APAC (Asie - Pacifique).

Charline Grenet, Digital Communication Coordinator, revient pour nous sur cette semaine dédiée à l’Innovation en Asie Pacifique.

Bonjour Charline. Avec un événement organisé chaque jour pendant l’ENGIE Innovation Week vous avez pu aborder différents thèmes liés aux différents domaines stratégiques d’ENGIE. Quels ont été pour vous les événements les plus marquants ?

Notons tout d’abord que pour ENGIE Asie-Pacifique c’est la première fois qu’une Innovation Week est organisée a une telle ampleur. Grace a l’enthousiasme des équipes, nous avons pu organiser un événement par jour!

Table ronde sur l’hydrogène à Singapour, Visite de site à Rayong (Thaïlande), Conférence et séances d’entraînement au pitch sur le thème de la ville de demain à Bangkok, atelier de créativité et networking sur les solutions vertes… les événements proposés ont réuni collaborateurs, partenaires, institutionnels et universités pour réfléchir au monde de demain qui se construit avec ENGIE.

Parmi ces différentes manifestations, j’ai envie d’insister sur la table ronde sur l’hydrogène organisée à Singapour lundi 6 juin, dans un lieu emblématique de l’Innovation à Singapour, The Working Capitol, un espace de co-working dédié à la créativité et à la technologie.

Nous avons eu la chance d’avoir des intervenants exceptionnels pour cette table ronde : Csaba Szabo du Stanford Research Institute a accepté de diriger les débats entre Quentin Vaquette, intrapreneur ENGIE qui développe le projet « Hydrogen solutions for remote areas », Teddy Puttgen de l’Université Technologique de Singapour (NTU) et Hélène Pierre de ENGIE Lab CRIGEN.

Pourquoi choisir l’hydrogène comme sujet de cette table ronde ?

Il y a plusieurs raisons !

Tout d’abord, nous voulions présenter le projet de Quentin Vaquette et le mettre en résonance avec d’autres initiatives autour de l’hydrogène comme le projet REIDS.

Ensuite, c’est le bon moment pour relancer les débats sur l’hydrogène comme solution de stockage d’énergies vertes. Ses possibilités sont connues depuis longtemps, mais jusqu’à récemment, cette solution coûtait trop cher face au stockage par batterie. Fiable, compétitive et basée a 100% sur les énergies renouvelables, nous pensons aujourd’hui que l’hydrogène est la solution à défendre pour profiter de l’énergie solaire de jour comme de nuit.

Le sujet de l’hydrogène devient un aspect important du développement d’ENGIE en Asie Pacifique, et cette conférence voulait aussi attirer l’attention des autorités de Singapour sur le potentiel de cette solution dans le cadre de la transition énergétique.

Etes vous satisfaite du succès de cette table ronde ?

Nous avons pu réunir une quarantaine de personnes autour des intervenants, des représentants de plusieurs universités, de ministères, d’organisations, des startups et nous sommes vraiment ravis de l’écho très positif.

Le public a été largement réceptif, a pris la parole, et la presse de Singapour va relayer l’événement.

Nous avons réussi à attirer la curiosité et l’intérêt de EDB (Economic Development Board de Singapour) et nous avons entamé des discussions sur des projets hydrogène à mener à Singapour. C’est donc extrêmement satisfaisant !

Quel autre évènement de cette semaine vous a t’il marqué ?

Dans un domaine différent, et sur la thématique spécifique de la journée, « la ville 3.0 », nous avons organisé à Bangkok une conférence et un atelier « Pitching learning Sessions » pour nos collaborateurs.

Avec toujours la participation de Csaba Szabo, il s’agissait d’ateliers d’entrainement au pitch par petits groupes.

En 1h30, les participants devaient réunir leurs idées et organiser leur prise de parole sur le sujet « Quelle innovation City 3.0 souhaitez-vous voir demain à Bangkok ? », avant de pitcher devant les autres groupes.

Notons que les participants ne se sont pas cantonnés au domaine de l’énergie, mais sont sortis de leur métier et ont imaginé des solutions de domotique, gestion des déchets ou mobilité.

Les participants ont été ravis de cette expérience et semblent désireux de la renouveler !


Diriez vous que Singapour est vraiment le terroir de
l’innovation ?

Absolument ! Singapour et plus largement l’Asie Pacifique fourmillent d’innovations, de startups vraiment prometteuses en particulier dans la greentech et des organisations reliées au monde de l’énergie. C'est un endroit idéal pour instaurer le dialogue avec de nombreux partenaires.

Source : Christine Leroy