Recherchez dans les actualités

​Innover pour le Logement Social

Bâtiments connectés
09/07/2015

Innover pour le Logement Social : matinale d’information et accord de coopération entre ENGIE et l’Union sociale pour l’habitat.

ENGIE et l’Union sociale pour l’habitat ont organisé, ce mardi 7 juillet, une « Matinale de l’Innovation » consacrée au logement social. 

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur plusieurs initiatives innovantes développées par les bailleurs sociaux et les équipes d’ENGIE :

- Le dispositif NPS de mesure dynamique de la satisfaction des locataires suite aux interventions techniques (témoignages Savelys et Promocil) ;

- Un projet pilote d’auto-consommation d’électricité photovoltaïque pour réduire les charges locatives (témoignages Habitat Toulouse et Energies France) ;

- Le service Plurial’Move d’autopartage social de véhicules électriques (témoignage de Plurial Novilia) ;

- L’apport du « big data » pour prendre en compte les enjeux de la transition et de la précarité énergétiques dans les stratégies patrimoniales des bailleurs (témoignages d’ERESE et d’Energies France).

A l’issue de la conférence, les participants ont également pu découvrir la solution Effigaz UHP 109, développée par Cofely Services : cette technologie, basée notamment sur la récupération de la chaleur latente, permet d’atteindre des rendements énergétiques supérieurs aux systèmes à condensation traditionnels.

A l’issue de la Matinale, Isabelle Kocher, Directeur Général Délégué d’ENGIE et Jean-Louis Dumont, Président de l’Union sociale pour l’habitat (USH) ont signé un partenariat dont l’objectif est de renforcer l’accompagnement des organismes de logement social face au défi de la transition écologique et énergétique.

Parmi les axes de travail retenus dans cet accord figure le développement de l’innovation : intégration de l’habitat social dans la ville de demain, nouvelles approches des usages de l’énergie, contrats globaux, production décentralisée d’énergie renouvelable, mobilité et auto-partage social…

« La révolution des données et des objets connectés vont nous permettre de mieux évaluer l’état énergétique des logements et de mettre en place de solutions adaptées pour améliorer leur empreinte énergétique. Au final, les économies réalisées serviront aussi bien les gestionnaires que les habitants, en particulier lorsqu’ils ont des revenus modestes » a souligné Isabelle Kocher.

« Pour le Mouvement Hlm, s’engager pour une meilleure prise en charge des questions énergétiques et environnementales dans les logements sociaux, c’est en partager les enjeux, la compréhension, la maîtrise et les bénéfices avec les habitants, en termes de confort, de qualité de vie, de réductions de charges et d’amélioration de leur pouvoir d’achat.» a souligné Jean-Louis Dumont.

Source : ENGIE