Recherchez dans les actualités

De l’énergie solaire à Roland-Garros grâce à Armor et ENGIE

Energie décentralisée
03/07/2018

Armor avait remporté un appel à projets lancé par ENGIE pour proposer de nouvelles solutions de recharge de mobile aux visiteurs de Roland-Garros.

Ce sont donc des films solaires ASCA qui ont été installés sur le toit d’un des chariots « Info » de la FFT dans la nouvelle zone du court 18, et qui alimentaient des batteries portables que les visiteurs de Roland-Garros pouvaient emprunter pour la journée.

Après 3 semaines d’effervescence à Roland-Garros, François Barreau, cheville ouvrière de ce projet chez Armor dresse un bilan de cette expérimentation.


Un bilan positif en termes de service rendu aux usagers.

Pour mémoire, nous étions installés face au cours 18, c'est-à-dire tout au fond du stade. De manière tout à fait logique, c’est pendant les deux premières semaines, et particulièrement la seconde, que le service a le mieux fonctionné. Au cours de ces deux semaines,  c’est à dire du premier au 3ème tour, les matchs avaient lieu sur l’intégralité du stade et nous avons enregistré jusqu’à 50 locations dans la journée !

Nous avons enregistré 234 locations au cours de la période, un nombre satisfaisant sachant que les autres points info proposaient aussi d’autres solutions de recharge. Nous avons eu des « clients » fidèles, qui revenaient tous les jours  louer notre power bank !


 

Un vrai intérêt pour le solaire

Les utilisateurs ont manifesté un vrai intérêt pour le fait que notre solution soit solaire. Ils pouvaient voir à l’intérieur de la station comment fonctionnait le système de rechargement, le film ASCA sur le toit et tous les câbles qui sortaient du toit pour recharger les batteries. Malgré une météo assez peu favorable, la station a fourni de l’énergie 50% du temps et a produit 4000 watts sur les 3 semaines.

Nous avions installé un petit démonstrateur sur le chariot, fonctionnant à l’énergie solaire sans batterie qui a généré beaucoup d’intérêt, au point que beaucoup auraient souhaité l’acheter !

Il y a aujourd’hui une prise de conscience forte de la part des usagers, et une appétence pour des solutions plus durables : quand on communique correctement, les gens ne sont pas indifférents à des solutions alternatives, ce qui mérite  à mon avis de mettre en avant cet aspect « vert ». J’ai aussi apprécié l’enthousiasme manifesté par les hôtes et les hôtesses pour mettre en avant la solution.

 

Un champ d’opportunités

Pour Armor, cette station mobile a ouvert un champ d’opportunités, en démontrant la possibilité de multiplier ce type de petites stations sur des événements type Roland Garros ou gros festivals. C’est un axe que nous allons sans doute développer.

Comme nous le faisons en Afrique, nous souhaitons rapprocher l’énergie au plus près des usagers, faire en sorte que l’énergie vienne à eux au lieu qu’ils doivent se déplacer. Si à Roland Garros il ne s’agit que de quelques mètres, en Afrique, il peut s’agir de plusieurs heures de marche pour pouvoir charger son portable.

 

Une coopération réussie

Même si ce n’était pas la solution que nous avions proposée initialement, être intégré au Point Info était finalement très pertinent. Adapter notre solution aux chariots Info de la FFT, nous a demandé et permis de faire preuve d’agilité et nous sommes fiers du résultat. Et au passage, je tiens à noter la belle coopération entre les différents partenaires, FFT, ENGIE et Armor pour que tout fonctionne au mieux.

Roland-Garros est un événement majeur à Paris, qui draine beaucoup de monde. De ce fait, c’est une belle vitrine pour montrer l’innovation. C’est l’occasion de passer des messages, comme ce chariot l’a fait, à sa mesure, pour promouvoir l’énergie solaire et montrer que des alternatives énergétiques existent.


Source : Credits Armor