Recherchez dans les actualités

MyLight Systems vous rend votre indépendance énergétique

Energie décentralisée
18/05/2018

Imaginée dès la fin du moratoire photovoltaïque, MyLight Systems a été créée en 2014 pour permettre aux bâtiments à énergie positive en autoconsommation solaire de mieux gérer leur consommation d’énergie.

Ondine Suavet, Directrice Générale, nous présente MyLight Systems qui participera à Viva Technology sur le Lab ENGIE samedi 26 mai 2018.


Mylight Systems fabrique toute une gamme de produits permettant la gestion de l’énergie pour les maisons et bâtiments à énergie positive, c'est-à-dire qui disposant disposent d’un moyen de production d’énergie – solaire photovoltaïque le plus souvent.  Nous venons en complément de ces installations photovoltaïques en autoconsommation.

On le sait, le défi de l’énergie photovoltaïque, c’est son intermittence. L’autre défi, c’est qu’on ne consomme pas toujours au moment où on produit. MyLight Systems a développé des produits qui permettent d’une part de prévoir la production, et ensuite d’adapter la consommation en fonction de la production. Pour cela, nous recherchons dans la maison les plus gros consommateurs d’énergie, qui sont en général le chauffage et la production d’eau chaude. En moyenne, le chauffage représente 50% des factures énergétiques et le chauffe-eau 25%, ce sont de très gros postes de consommation.

L’idée est de déplacer les consommations « déplaçables » sans impacter le confort des habitants.  Prenons l’exemple des chauffe-eaux : historiquement, ils sont lancés la nuit, au moment des heures creuses. Or un chauffe-eau, c’est une véritable batterie énergétique, vous pouvez le lancer pendant la journée sans impacter la température de l’eau, ce qui vous assure de l’eau chaude produite avec une énergie renouvelable.

 Pour le chauffage, nous travaillons sur deux aspects :

  • Diminuer les consommations en réduisant la température de 3 degrés quand les habitants sont absents grâce à une meilleure gestion des thermostats
  • Pendant toutes les périodes d’intersaison qui permettent une bonne production d’électricité dans la journée mais où les des nuits sont fraiches, nous allons préchauffer la maison et travailler sur l’inertie du bâtiment pour atténuer le fameux pic de 19h.

MyLight Systems a aussi développé une série de produits compatibles avec des batteries de stockage, mais la logique impose de commencer par gérer la consommation  avant d’installer des batteries. Quand on est sur batteries, on ne va pas lancer le chauffe-eau qui est lui-même une batterie thermique ! Le principe est de commencer par utiliser le kwh le moins cher, autoconsommé, vert et local, et ensuite de stocker, le surplus éventuel, bien qu’aujourd’hui l’équilibre financier du stockage soit encore compliqué.

 

Vous vous adressez aux particuliers ?

A l’heure actuelle, nous sommes le plus souvent vendus avec le kit solaire, donc essentiellement sur des installations de production d’électricité neuves et par le biais de distributeurs / installateurs.

La majorité de nos installations en autoconsommation sont faites sur du résidentiel.  Avec 18 millions de maisons individuelles, le marché est gigantesque, et il y a en France 30 000 foyers équipés en autoconsommations solaire. Sur le marché du petit tertiaire, il y a à peine quelques centaines d’installations et le défi est d’abord le dimensionnement (quelle puissance installer pour que l’entreprise y trouve une rentabilité) et ensuite d’identifier les consommations déplaçables. A eux seuls le chauffage et la climatisation représentent déjà une belle source d’optimisation.


Qu’allez-vous montrer sur le stand à Viva Technology pour expliquer ce que vous faîtes ?

Notre produit est assez concret. Comme les maisons ne sont pas connectées aujourd’hui, et que nous avons besoin de contrôler à distance consommations et appareils, nous installons un coffret électrique connecté contenant tous les éléments qui vont nous permettre de gérer les consommations.

C’est ce coffret que nous allons présenter, ainsi qu’une interface de démonstration qui montre les données d’un vrai client. Cela permet à un utilisateur qui ne connaîtrait pas MyLight Systems de se projeter  un peu mieux dans le produit et dans ce que l’utilisateur voit au quotidien. 

La démonstration est assez parlante. Comme il s’agit d’une vraie maison, vous vous rendez parfaitement compte de l’impact de l’autoconsommation sur vos factures ainsi que de l’impact de l’optimisation. Il faut savoir que nous mesurons et remontons immédiatement la consommation électrique des foyers toutes les 30 secondes alors que les compteurs Linky donnent la consommation de la veille par tranches de 30 minutes !

C’était très important pour nous d’amener ce temps réel, car la consommation à la demi-heure ne permet pas de gérer correctement l’autoconsommation. Un micro-onde consomme énormément d’énergie pendant 3 minutes. Vous ne vous rendrez pas compte du besoin énergétique si vous n’avez une information que sur la demi-heure.


Qu’attendez-vous de cette participation à Viva Technology ?

Ce qui est intéressant pour nous à Vivatech c’est d’être en contact avec le public, nos utilisateurs finaux. MyLight Systems vend en B2B2B2C,  à des distributeurs qui vendent à des installateurs, et ce sont ces installateurs qui sont en contact avec les clients finaux. C’est donc plus difficile pour nous de comprendre leurs aspirations puisque nous sommes peu en contact avec eux.

Ensuite, le domaine de l’énergie est en pleine mutation et beaucoup d’entreprises très innovantes amènent de nouvelles propositions sur le marché. Je trouve  très intéressant de confronter nos points de vue sur l’évolution de ce marché.

 

Un slogan pour MyLight Systems ?

Depuis la création de la société, notre slogan est « Vers votre indépendance énergétique »

Indépendance ne veut pas dire se détacher du réseau, c’est plutôt de « l’empowerment », le fait de s’approprier le sujet de l’énergie, qui pendant longtemps n’a pas laissé de place au consommateur.


Et enfin, pour vous l’avenir sera… ?

Si je parle de l’avenir énergétique, il sera très certainement, numérique, décentralisé et renouvelable.

C’est notre vision depuis le début. C’est essentiel et ça fait partie de l’effort global de lutte contre le dérèglement climatique. MyLight Systems est à la croisée de ces chemins.


En savoir plus sur MyLight Systems