Recherchez dans les actualités

Prodeval, l'AgriGNV au service de la transition énergétique

Energie décentralisée
11/05/2017

ENGIE invite une quarantaine de startups et d'entreprises innovantes à exposer sur son Energy Lab à Vivatech, pendant l'ENGIE Innovation Week. Parmi celles-ci, Prodeval n'est pas exactement une startup, avec ses 25 ans d'existence. Yann Pierre, son Directeur d'exploitation nous présente son entreprise.

Bonjour Yann, pouvez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?


Prodeval, PME française en forte croissance (40 personnes, 8 M€ de CA), est spécialisée depuis 1990 dans l’innovation et l’ingénierie pour le traitement et la valorisation du biogaz (biométhane, bioGNV…), dans les secteurs agricoles, industriels, du retraitement des eaux et de la valorisation des déchets. Face aux enjeux de la transition énergétique, Prodeval opère dans un cadre de proximité terrain avec ses clients. Entourés de partenaires locaux et spécialisés, nous concevons et fabriquons nos technologies dans la Drôme et prenons soin de participer à la vie du tissu économique local.


En quoi votre projet est-il innovant ?

Nous innovons sur plusieurs aspects :

- Impact sur le marché :

Bien que le marché du GNV et du bioGNV soit en plein essor en Europe, son utilisation en France reste marginale avec moins de 15 000 véhicules en circulation, principalement des bus, des poids lourds et des utilitaires. Toutefois, selon le scénario Facteur 4, la part des transports qui devraient rouler au GNV en France, sera de 42% d'ici 2050.

Dans ce contexte, le développement de la filière bioGNV passe par la mise en place, non seulement du réseau de distribution et des véhicules, mais aussi par le développement des outils de production de bioGNV à partir de biogaz.

L’AgriGNV®, qui permet notamment de valoriser les excédents de biogaz et peut être mis en place rapidement et facilement pourrait être un chaînon dans le maillage de la France et de ses quelques 400 méthaniseurs ainsi que de l’Italie, pays dans lequel PRODEVAL est également implanté. L’AgriGNV® pourrait donc être un vecteur important pour l’image de la filière bioGNV et pour son développement. Plusieurs projets sont aujourd’hui à l’étude et pourraient servir à faire évoluer la législation, en particulier sur la vente du bioGNV.


- Confort et simplicité d’utilisation :

L’unité, compacte, fonctionne en ON/OFF ; l’évolutivité de la solution permet d’adapter la production du carburant en fonction des besoins et donc d’en augmenter la production avec la flotte de véhicules.Le remplissage du véhicule peut se faire dans un premier temps en remplissage lent puis avec l’augmentation de la flotte de véhicules, faire passer l’installation en remplissage rapide avec stockage du bioGNV par exemple.


- Au service de la transition énergétique :

La combustion des carburants fossiles génère des particules fines qui, à long terme, peuvent engendrer des maladies cardiovasculaires, de l’asthme ou des problèmes de développement de l’appareil respiratoire chez les enfants. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) chiffre à 1,3 millions en 2010 le nombre de décès prématurés dans le monde dus à la pollution atmosphérique en milieu urbain.

Face à ces préoccupations majeures de santé publique, les véhicules roulant au GNV et bioGNV présentent un atout indiscutable : ils émettent peu d’oxydes d’azote, peu d’oxyde de carbone, et pas de fumées noires, comparé aux véhicules diesel et essence. L’intégration du GNV et bioGNV dans le mix énergétique des transports est une solution rapide pour la diminution des pollutions dues aux particules en ville et pour le transport de marchandises.

Concernant les émissions de gaz à effet de serre (GES), le bioGNV est le carburant qui détient le meilleur bilan, il est plus performant en termes de réductions d’émissions que l’électricité ou les biocarburants. (Source : ATEE Club Biogaz). L’AgriGNV® est donc une solution qui permet de remplacer une énergie fossile par du bioGNV produit localement à partir de la valorisation de déchets locaux.

Pour que ce modèle d’économie verte circulaire soit économiquement viable et donc applicable, il est primordial que les coûts d’investissements et d’exploitations de l’outil de production du bioGNV soient faibles. L’AgriGNV® est une solution proposée à 80 000€ environ ; y sont notamment inclus l’odorisation, la station de distribution et de remplissage du bioGNV. PRODEVAL travaille à réduire le coût de la solution.


- Les bénéfices de cette solution sont :

  • La réalisation d’économies pour les utilisateurs de véhicules bioGNV (plus d’achat de carburant, indépendance vis-à-vis de l’inflation du prix du pétrole, maintenance des véhicules moins importantes, etc.). La rentabilité est estimée à 4-10 ans – sans subvention- en fonction de l’utilisation et des coûts de carburants
  • Le développement de la filière bioGNV avec un maillage possible sur l’ensemble du territoire. Un des freins au développement de la filière bioGNV est en effet un maillage trop faible.
  • La participation à la lutte contre la pollution atmosphérique et donc le réchauffement climatique.
  • L’AgriGNV® ouvre la possibilité aux agriculteurs de réduire leur consommation en carburant fossile.
  • Le déploiement de cette technologie peut également aider au développement de la filière bioGNV en France via une prise de conscience du potentiel national.


Qu’allez-vous montrer à Vivatech ?

Au travers d'un ensemble de vidéos sur AgriGNV® (1ère unité de production et distribution de bioGNV in situ, destinée au secteur agricole et industriel), nous présenterons les caractéristiques techniques et innovantes d'AgriGNV®, illustrées par le témoignage terrain en vidéo de Philippe Collin - 1er utilisateur d'AgriGNV® dans son exploitation agricole.



Qu’attendez-vous de votre présence à Vivatech avec ENGIE ?

Nous espérons faire connaitre notre solution de mobilité verte à un public plus large qu’à l’accoutumée (salons spécialisés, etc…) et également rencontrer des partenaires d’ENGIE pour déceler des synergies.


Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation