Recherchez dans les actualités

Méthanisation : les pistes d’innovations par Antoine Poupart, Directeur Technique et Développement InVivo AgroSolutions

Energie décentralisée
18/02/2015

InVivo, premier groupe coopératif agricole français, et GDF SUEZ ont initié un partenariat à l’été 2014 afin de trouver des solutions innovantes en matière de méthanisation. A l’occasion de la 2e Matinale de l’Innovation de GDF SUEZ qui a eu lieu le 28 janvier au Village à Paris, Antoine Poupart, Directeur Technique et Développement chez InVivo, a témoigné de la volonté commune des deux groupes d’assurer le développement de cette énergie renouvelable.

La méthanisation ou « fermentation anaérobie » permet de valoriser des matières organiques. Ce procédé biologique s’effectue dans l’environnement de manière naturelle. Il produit deux résidus : le biogaz, source d’énergie renouvelable, et le digestat utilisé comme fertilisant. La méthanisation permet aussi de réduire les déchets organiques et les émissions de méthane, puissant gaz à effet de serre.

Le risque avéré de réchauffement climatique et les atouts de ce procédé naturel font de la méthanisation un enjeu majeur de l’agro-écologie. En unissant leurs expertises et leurs compétences, InVivo, premier groupe coopératif agricole français, et GDF SUEZ travaillent à améliorer le processus de méthanisation en amont et en aval.

Où en sont les réflexions des branches Recherche et Développement d’InVivo et de GDF SUEZ en terme d’innovation ? S’inspirant des solutions pour améliorer notamment la « digestibilité » des aliments pour animaux, les deux groupes mobilisent leurs savoir-faire pour améliorer le fonctionnement des bioréacteurs. Et c’est en améliorant la « digestibilité » des méthaniseurs, qu’ils parviendront à améliorer le processus de méthanisation ainsi que la qualité du biogaz et du digestat produits.

> Le site du groupe In Vivo www.invivo-group.com


Source : Juliette Le Reste