Recherchez dans les actualités

​Qualité de l'air : les 10 finalistes de l'appel à projets lancé par ENGIE UK

Mobilité durable
10/08/2016

Sujet majeur de santé publique, la qualité de l'air est ans doute responsable de 7 millions de décès par an dans le monde. En France on considère que 9% des décès lui sont imputables et en Grande Bretagne ce sont environ 40 000 morts chaque année que l'on peut attribuer à la pollution de l'air extérieur.

Contrairement à une idée reçue, la qulaité de l'air intérieur laisse aussi beaucoup à désirer et cause elle aussi de nombreuses maladies et décès.

Dans un contexte où 50 % de la population mondiale vit aujourd'hui dans les villes - et de ce fait particulièrement exposée à la pollution de l'air - surveiller et dans la mesure du possible améliorer la qualité de l'air extérieur et intérieur est un défi qui s'impose à tous.

Conscient de cet enjeu majeur, ENGIE UK a lancé en 2016 un appel à projets portant sur l'amélioration de la qualité de l'air dans les villes du futur. Cet appel à projets a recueilli plus de 34 réponses.
L'examen de solutions innovantes proposées a permis de sélectionner 10 finalistes qui vont maintenant voir l'occasion de pitcher leur solution tout d'abord en webex le 6 octobre.

A la suite de cette demi-finale, les startups retenues seront invitées à présenter leur projet en personne à Londres le 21 octobre, date où sera désigné le lauréat.


Les startups finalistes :


  • BreezoMeter est une application qui permet d'analyser et d'agir sur la qualité de l'air.
  • Aria Technologies propose Air City Care, un Simulateur 3D à haute résolution de la qualité de l'air des villes.
  • Drayson Technologies développe des capteurs liés à une application smartphone pour le grand public
  • Le Groupe Tera propose une solution d'information des citoyens sur leur exposition individuelle à la pollution de l'air
  • OpenDataSoft édite une plateforme SaaS de publication et de partage de données qui permet de rendre intelligibles des indicateurs sur la qualité de l’air
  • Le purificateur ORA est un moblier urbain (mat)associé à une application qui analysent et traitent l'air environnant de l'usager urbain.
  • Air Serenity purifie l'air grâce à une technologie brevetée qui capte, en un passage, les particules fines, les pollutions chimiques et qui détruit virus et bactéries.
  • Silect Innovations utilise l'infrastucture urbaines des lampadaires pour y installer des capteurs mesurant la poulltion de l'air.
  • Libelium est uns solution de capteurs connectés au cloud et peuvent mesurer des parametres comme la qualité de l'air, de l'eau, la météo, etc...
  • Partnering Robotics a conçu DIYA ONE, une plateforme robotique multi-services en mesure de contrôler différents paramètres de la qualité de l’air intérieur et d’épurer l’air intérieur.


De très belles solutions et des startups à qui nous souhaitons beaucoup de succès, quelle que soit l'issue de la finale de l'appel à projets.