Recherchez dans les actualités

Steering AI – Système d'alerte précoce pour la fatigue au volant

Mobilité durable
30/11/2017

La startup chinoise Steering AI sera présente au CES en janvier 2018 avec Michelin Chine sur le stand ENGIE & Partners. CHEN Yi, la responsable administrative de l'entreprise, nous raconte leur histoire.

Q: Bonjour Yi. Pouvez-vous nous présenter en quelques mots la société et le produit ?

Bien sûr ! Steering AI est une toute jeune startup, lancée en juillet 2017, mais qui compte déjà 18 employés. Notre produit est un système perfectionné d'assistance aux conducteurs, (Advanced Driver Assistance System - ADAS) qui gère la fatigue au volant. Il sera mis sur le marché en 2018. La société est soutenue par Michelin Chine et par HAX hardware accelerator.


Q: En quoi votre produit est-il particulièrement innovant ?

La fatigue au volant n'est pas une problématique nouvelle! Il existe deux ou trois autres startups chinoises qui travaillent sur cette question, mais leurs solutions se basent sur l'utilisation d'une caméra, ce qui les rend dépendants de l'éclairage. Chez Steering AI, nous avons adopté une autre approche. Notre directeur, LI Wencheng, a effectué trois années de recherches sur les ADAS avant de créer la société. Il a recueilli des donnés auprès de plusieurs flottes de camions, sur des millions de km, avant de choisir un système utilisant une smart box.
Chaque conducteur a une manière individuelle de s'adapter aux conditions de route – nous appelons ceci leur steering pattern - et la fatigue se traduit par des micro-ajustements de leur manière de conduire. Nous exploitons ces micro-ajustements pour suivre et quantifier le niveau de fatigue, et pour mettre en garde le conducteur – par exemple, en lui faisant entendre ses enfants en train de jouer ! Nous pensons que c'est le premier système d'alerte précoce au monde de prévention de la fatigue au volant.


Q: Parlez-nous de votre histoire avec ENGIE.

Il y a neuf mois environ, Michelin est devenu l'un de nos investisseurs. Bien sûr, Michelin and ENGIE sont des partenaires de longue date, et c'est ainsi que le contact s'est établi. Grâce à eux, nous serons présents au CES ! A l'avenir, nous espérons trouver, dans la grande famille ENGIE, des partenaires dans les domaines du transport intelligent, de l'intelligence artificielle et du big data, et des systèmes d'information pour la logistique.


Q: Qu'allez-vous montrer au CES ?

Nous allons présenter notre smart box, bien sûr, ainsi que le couvre-volant intelligent qui fait partie de la nouvelle version du produit. Nous aurons une vidéo qui montre le fonctionnement du système : le hardware est connecté à une plateforme de cloud computing, qui interprète les données et agit.


Q: - Qu'attendez-vous de votre participation au CES avec ENGIE ?

Ce sera le lancement de notre produit ! Nous voulons rencontrer des clients potentiels pour discuter de leurs besoins ; mais nous aimerions également attirer des investisseurs, afin de trouver le soutien financier pour notre développement à l'avenir. Ce sera également une bonne occasion de nous informer sur les technologies les plus avancées du monde, et éventuellement de trouver des partenaires pour nous accompagner dans nos recherches futures.


Q: Quelque chose à rajouter ?

Seulement que c'est une période vraiment passionnante pour nous ! La fatigue au volant a provoqué des milliers d'accidents, souvent mortels ; et en 2017, nous avons enfin trouvé une solution innovante et vraiment efficace. Le soutien de Michelin, HAX, et maintenant ENGIE, va nous permettre d'apporter un niveau de sécurité plus élevé aux conducteurs.

Source : Martyn Crossland