INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 04/11/2014

Le projet GRHYD ou la conversion des productions électriques renouvelables en gaz

Le power to gas a de l'avenir ! Le projet GRHYD - pour Gestion des Réseaux par l’injection d’HYdrogène pour Décarboner les énergies -,a été la solution jugée la plus innovante dans le domaine des réseaux de distribution « intelligents » au congrès Smart Grids qui s’est tenu en juin 2014 à La Défense. Un projet développé au sein du Centre de recherche de GDF SUEZ, le CRIGEN.

« Nos travaux portent sur la conversion des productions électriques renouvelables en gaz », a expliqué Frédérique Lebovits, ingénieure au Centre de recherche et d'expertise de GDF SUEZ dédié au gaz et aux énergies nouvelles (CRIGEN), en charge du projet GRHYD. Née en 1977, diplômée de Central Paris, elle a fait sa thèse au CEA sur la chimie analytique, spécialisée dans les gaz verts, chercheuse au CRIGEN depuis 2009.

« Les briques technologiques et les infrastructures gazières existent », a-t-elle poursuivi. Le projet GRHYD va permettre de ne pas perdre les énergies produites non utilisées grâce à des solutions de stockage spécifiques. Nous obtenons une durée de stockage plus longue, et de plus grande capacité. » L’optimisation des procédés, la réglementation ou encore le déploiement industriel sont les défis que l’équipe du CRIGEN a décidé de relever d’ici à 2020.

Le Power to gas marque l’émergence d’une nouvelle filière énergétique.En jeu, la flexibilité dans les usages du gaz naturel : chauffage, eau chaude, carburant, éclairage… Soutenu par l’ADEME, le projet GRHYD est coordonné par GDF SUEZ au sein d’un groupement de 12 partenaires : Communauté urbaine de Dunkerque, GrDF, GNVert, Cofely Ineo, le CEA, McPhy Energy, l’INERIS, le CETIAT, AREVA SE, CETH2 et DK’Bus Marine.

A Dunkerque, une expérimentation a lieu où l’on procède à l’injection d’hydrogène dans les réseaux de gaz naturel et à l’injection d’hythane (le nom du carburant, mélange d’hydrogène-gaz naturel) dans une station de bus GNV de la Communauté urbaine. Avec succès. « Le pays le plus avancé est l’Allemagne qui a montré toute l’efficacité du « Power to gas » en associant la production d’un parc éolien au Nord aux besoins en électricité au Sud. » Des sites pilotes devenus des sites pionniers.

Pour en savoir plus sur le Power to Gaz > www.gdfsuez.com

Source : Hugo Whitemore

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon