Recherchez dans les actualités

CES 2018 - Supersola: Des panneaux solaires très faciles à installer

Energie décentralisée
13/12/2017

Julius Smith est fondateur et directeur de Supersola, une startup néerlandaise qui fabrique des panneaux solaires plug & play, et qui accompagnera l'incubateur Yes!Delft sur le stand ENGIE & Parners au CES 2018. 

Q: Bonjour Julius, pouvez-vous nous présenter Supersola en quelques mots ?

J'ai travaillé dans le domaine des énergies renouvelables pendant dix ans (y compris chez ENGIE), et j'ai constaté que le secteur de l'énergie solaire ne connaissait pas la croissance à laquelle on pourrait s'attendre. En y réfléchissant, je me suis dit que c'était parce que les panneaux solaires n'étaient pas encore un produit de consommation. Il fallait les faire installer et connecter par un spécialiste, et une fois fixés ils étaient quasiment inamovibles. Les produits de consommation doivent être simples. Nous avons donc conçu un panneau que n'importe qui – même ta mère – peut mettre en place en quinze minutes, et qu'il suffit de brancher. Le produit a été mis sur le marché en août cette année, et les 100 panneaux vendus en deux mois nous servent aux tests et aux améliorations. Un cycle de 5000 appareils suivra.

Q: Et quels sont les aspects particulièrement innovants ?

Tout d'abord, nos panneaux se branchent à n'importe quelle prise électrique, et fournissent de l'énergie au travers du circuit déjà en place. Ensuite, le système est modulaire. Un panneau coûte moins de 400 € et il est immédiatement fonctionnel ; on peut en rajouter d'autres au fur et à mesure. En cas de déménagement, il suffit d'embarque les panneaux dans le camion. Alors que dans le cas d'un équipement classique, on dépense jusqu'à 5000 € pour l'installation complète, et on est obligé de tout laisser si on s'en va. Nous fabriquons le premier panneau solaire plug-and-play au monde.

Q: Parlez-nous de votre histoire avec ENGIE.

Quand je travaillais pour les énergies renouvelables aux Pays-Bas, j'ai eu l'occasion d'étudier pour ENGIE un appel d'offres pour des éoliennes offshore. C'était stupéfiant de constater les expertises dont dispose ENGIE à travers le monde. Quelle que soit la thématique, il existe au sein du groupe une personne qui s'y connaît. Dans une startup c'est tout à fait autre chose, et par moments je pense encore jalousement à la superbe organisation du travail que j'ai connue chez ENGIE.

Q: Qu'allez-vous montrer au CES ?

Nous allons montrer nos panneaux, pour que les visiteurs puissent constater à quel point ils sont simples et portables. Malheureusement, il n'y aura sans doute pas assez de soleil à l'intérieur pour produire de l'énergie !

Q: Qu'attendez-vous de votre participation à CES avec ENGIE?

Deux choses, en fait : des investisseurs, et de grands revendeurs à travers le monde.

Q: Pour vous, quelle est l'innovation la plus marquante (dans l'histoire) ?

Il y a deux histoires que j'aime raconter.

La première concerne l'achat de mon premier ordinateur. J'étais gamin, et j'ai passé un bon moment à préparer la liste de ce que je voulais : ce type de processeur, tant de mémoire, cette marque de carte graphique, etc. Ensuite, je me suis rendu chez un drôle de gars avec une queue de cheval, dans son garage, et trois semaines plus tard, j'y suis retourné pour chercher mon ordinateur. A l'heure actuelle, je vais dans un supermarché et je dis : "Je veux le bleu." L'innovation, c'est cette évolution, des composants à un système où tout est compris. C'était une inspiration pour Supersola.

L'autre histoire concerne Tom-Tom, un des premiers systèmes de navigation. Une fois que le GPS était suffisamment miniaturisé, il était évident que quelques années plus tard, chaque voiture en serait équipée. Mais chez Tom-Tom, ils avaient compris que les gens voulaient bénéficier d'aides à la navigation tout de suite. Et les GPS se sont vendus pendant dix ans. Supersola se trouve dans une situation similaire : D'ici quelques années, cela n'aura plus aucun sens de construire une maison avec un toit fait d'autre chose que de panneaux solaires. En attendant, les gens veulent de l'énergie solaire tout de suite. L'innovation ? Voir que chaque transition contient une opportunité.

Q : Pour terminer, y a-t-il quelque chose que vous aimeriez ajouter ?

Une remarque sur les changements qui se préparent dans le marché de l'énergie. Actuellement, la plupart des systèmes énergétiques sont passablement techniques, et organisés autour de l'installateur. A l'avenir, je pense que tout sera de plus en plus contrôlé par le consommateur, et de plus en plus produit en série. Ce qui veut dire un marché plus grand, et des prix plus bas. De bonnes nouvelles pour tous !


En savoir plus sur Supersola

Source : Martyn Crossland