Recherchez dans les actualités

Heliatek avec ENGIE au CES 2017

Energie décentralisée
15/11/2016

Heliatek, une société allemande qui développe des produits photovoltaïques à base de matières organiques, va accompagner ENGIE au CES en janvier. Pendant son existence, pourtant relativement brève, la société a déjà reçu plusieurs prix prestigieux pour sa technologie et son management. Nous avons interviewé le Dr. Thomas Bickl, Vice-président Ventes et Développement de Production.

Bonjour Thomas. Pouvez-vous nous présenter brièvement Heliatek ?

Heliatek est né en 2006, rassemblant une équipe d'experts à la renommée internationale dans les domaines de l'optoélectronique et de la synthèse des oligomères. Leur but, c'était de travailler pour un avenir solaire durable à travers le développement du photovoltaïque organique.

La technologie solaire classique donne des produits fiables et efficients, mais souvent lourds, rigides, difficiles à fixer partout, et parfois laids. Heliatek a donc développé un film solaire entièrement fonctionnel, HeliaFilm®, sur un support léger et souple en polyethylène, qui rend possible la fabrication en rouleaux continus. Nous avons déjà réussi à combiner ce film solaire avec des matériaux tels que le verre, le béton, ou une membrane en PVC.

En collaboration avec nos partenaires, principalement dans les industries du bâtiment et de l'automobile, nous travaillons au développement de produits immédiatement commercialisables. Actuellement, Heliatek est la première société dans le domaine du photovoltaïque organique à passer du développement de la technologie à la fabrication industrielle. Notre ligne de production pilote est opérationnelle, et ENGIE a investi généreusement en capital risque, ce qui permettra à Heliatek de se préparer pour la production réelle en 2018. En ce moment, nous sommes en train de préparer le marché : tout partenaire d'ENGIE est invité à proposer un projet pilote.



Quelle serait votre définition de l'innovation en trois mots ?

L'innovation, pour moi, c'est de prendre une idée qui a l'air bien au labo pour l'emmener dans le vrai monde... et de faire en sorte que ça marche !

Et je crois que l'innovation, ça devrait être :

  • Inspirant (qui génère de l'enthousiasme)
  • Habilitant (qui rend possible quelque chose qui ne l'était pas)
  • et Sexy ! (au-delà du simplement intéressant)


Qu’allez-vous montrer au CES ?

Tout simplement, nos derniers progrès en matière de film solaire. Les choses évoluent à une telle allure que je ne peux pas dire, en ce moment, lesquels seront à l'honneur !


Qu’attendez-vous de votre présence au CES avec ENGIE ?

Idéalement, je voudrais revenir avec trois choses :

  • De nouveaux partenaires aux Etats-Unis
  • Une compréhension des spécificités du marché américain en matière de film solaire
  • Et si possible, au moins un projet pilote concret.


Quelle question aimeriez-vous qu’on vous pose ?

" Où en serez-vous dans dix ans ? "


Et la réponse ?

Nous serons une société internationale d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, créatrice d'une technique devenue un pilier pour la génération de l'énergie distribuée.
Isabelle Kocher, la PDG d'ENGIE, parle des 3 D's de l'énergie : la décarbonisation, la décentralisation et la digitalisation. La technologie Heliatek, c'est exactement cela !

Source : Martyn Crossland