INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Mobilité durable 25/05/2016

​Des fermes urbaines pour lutter contre les ilots de chaleur

L ‘appel à projets lancé par ENGIE avec 10 autres partenaires sur le thème «Lutter contre les ilots de chaleur dans les villes du pourtour méditerranéen» a suscité une trentaine de réponses, et le jury a sélectionné deux lauréats ex-aequo.Emmanuel Delannoy, qui a créé et dirige l’Institut INSPIRE depuis 8 ans est l’un des deux lauréats de cet appel à projets. Nous lui avons demandé de nous présenter son projet.

Bonjour Emmanuel, tout d’abord, pouvez-vous nous présenter l’Institut INSPIRE, et le projet La Marcotte qui a su séduire le jury ?

L’institut INSPIRE aborde depuis 8 ans, d’abord sous une forme associative et depuis deux ans sous la forme d’une société coopérative d’intérêt collectif, la question des relations entre économie et écologie.

Plutôt think tank à l’origine, la transformation en société est due au souhait de mettre en oeuvre nos idées au travers de démonstrateurs. Nos sociétaires forment un groupement dynamique agrégeant des compétences en écologie, en économie circulaire, en phyto épuration, etc…

Le projet présenté en réponse à l’appel à projets est celui d’une ferme urbaine que nous avons baptisée La Marcotte. Ce projet adresse bien entendu la problématique des ilots de chaleur urbains, puisque revégétaliser les espaces urbains a toujours un effet bénéfique, ne serait-ce que par le phénomène d’évapotranspiration. Mais ce projet s’intègre dans une approche multidimensionnelle et multifonctionnelle.

  • Rapporter en ville des fonctionnalités écologiques
  • Recréer du lien social
  • Etre une plateforme exemplaire et pédagogique en matière d’économie circulaire

Dans une approche systémique de l’innovation, nous essayons en général d’intégrer plusieurs dimensions à nos réponses, et c’est donc aussi le cas avec La Marcotte :

  • Pédagogie : montrer ce qui est possible, présenter des perspectives nouvelles et montrer concrètement des solutions
  • Eco-citoyenneté : l’implantation d’une Marcotte dans un quartier se fait avec les habitants, qui sont co-responsables de la gestion de la Marcotte
  • Biodiversité : refaire une place à la biodiversité en ville avec tous les avantages que l’on connaît sur le cadre de vie
  • Ecologie : Régulation du climat, traitement des eaux, fixation des polluants, production alimentaire, recyclage des déchets qui sont transformés en ressources dans un esprit d’économie circulaire.

On peut dire de la Marcotte que c’est un projet à la fois ambitieux et très réalisable, puisqu’il peut s’implanter sur une petite surface, à partir de 500 m2.


Le projet de la Marcotte a t’il été conçu spécifiquement en réponse à l’appel à projets ?

Le projet était au stade d’idée dans nos groupes de travail. L’appel à projets a été un élément déclencheur pour passer au stade du prototype.

Aujourd’hui ce prototype est sorti de terre et a été inauguré le 20 mai dernier.


Qu’attendez vous de la collaboration avec ENGIE et les autres partenaires de l’appel à projets?

Etre lauréat de l’appel à projets nous apporte déjà une crédibilité qui nous permet d’aller voir en confiance d’autres partenaires éventuels.

Il est intéressant de noter qu’au cours des phases de sélection, nous avions noué des liens avec un autre projet présenté, très complémentaire du notre, intervenant plus en amont. Le hasard - ou la pertinence de nos réponses respectives - a voulu que ce soit justement ce projet qui soit choisi comme co-lauréat. Nos visions sont complémentaires mais nos analyses sont très proches.

Parmi les bénéfices de l’appel à projets, nous comptons beaucoup sur les mises en relation. Nous avons déjà pu consolider des relations avec certains partenaires comme l’ADEME, Envirobat BDM ou Euroméditerrannée.

Nos objectifs sont bien sûr de trouver des financements et de pouvoir installer de nouvelles Marcottes sur de nouveaux sites pilotes en partenariat avec les collectivités intéressées.


Quelques mots de conclusion ?

Notons tout d’abord que la réponse que nous proposons est totalement dans l’air du temps, comme en témoigne le succès surprise du film Demain.

Enfin, répondre à cet appel à projets au moment où il a été lancé nous a obligés à concrétiser et formaliser nos idées. Pour nous il est important de continuer dans cette dynamique, et de concrétiser les énergies mises dans ce projet.

Source : Christine Leroy

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Startups : proposez-nous vos solutions innovantes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon