Recherchez dans les actualités

​Echanger pour mieux comprendre le rôle des différents acteurs des cleantechs

Energie décentralisée
09/12/2015

C’est en partenariat avec l’AFIC et dans le cadre symbolique du Palais Brongniart, qu’ENGIE New Ventures, le fonds de capital venture d’ENGIE, a organisé le 3 décembre une conférence sur le Venture Capital (VC) dans le secteur des Cleantechs rassemblant des représentants de fonds financiers, de fonds corporate et de startups dans lesquelles le Groupe a investi.

Cette conférence avait pour objectif de mettre en perspective les positions des différents acteurs :

• Les fonds financiers qui recherchent des « pépites » capables de générer d’importants retours financiers,
• Les fonds corporate qui souhaitent conjuguer succès financier et alignement avec la stratégie de leur groupe,
• Les startups qui cherchent des actionnaires flexibles et engagés à leurs côtés.

« Cet événement était l’occasion de rencontrer les startups dans lesquelles nous avons investit mais aussi de rencontrer les fonds financiers et corporate de Venture Capital » a souligné Gérard Mestrallet, Président-Directeur Général d’ENGIE qui a également réaffirmé l’importance d’ENGIE New Ventures qui permet au Groupe d’être « partenaire d’inventeurs, d’entrepreneurs qui stimulent notre institution ».

Plusieurs acteurs du secteur financier ont pris la parole : Nancy Pfund (DBL Investors), Véronique Jacq (BPI), Dominique Rencurel (Orkos Capital), Eric Marty (Emerson Gestion), Meier Ukeles (ICV). Ils ont souligné l’importance de la réussite financière des projets qui conditionnent le développement économique des startups. Beaucoup d’échanges ont été consacrés à la question des rapports entre fonds financiers et fonds corporate dans les conseils d’administration des startups, un domaine dans lequel chaque acteur doit savoir jouer son rôle avec beaucoup de finesse.
Nancy Pfund a par ailleurs remarqué que l’énergie va connaître une révolution similaire à celle qui a transformé d’autres secteurs industriels (télécoms, automobile) en insistant sur deux domaines prometteurs : les micro-réseaux et le stockage.

Les fonds corporate étaient représentés par Sébastien Paillat (Aliad-Air Liquide), Ralph Schnell, (Siemens Capital Venture), Francois Badoual (Total Energy Ventures), Hendrik Van Asbroeck (ENGIE New Ventures). Ils ont souligné toute la complexité de leur rôle : financier d’une part pour mesurer le succès de la startup mais aussi économique pour contribuer au développement de leur groupe. Ils doivent également faire en sorte que deux cultures très différentes (culture horizontale des startups et verticale des grands groupes) parviennent à s’accorder.

Enfin, plusieurs représentants de startups soutenues par ENGIE : Susan Kennedy (AMS), Philippe Andreucci (Apix), Yoav Zingher (KiWi), Olivier Pireaux (Powerdale), Ludovic Le Moan (Sigfox), Adrian Tuck (Tendril) ont pris la parole pour présenter leur activité et rencontrer les différents fonds sur un marketplace à l’issue de la conférence.