Recherchez dans les actualités

Gramitherm – Le panneau d’isolation bon pour la planète et bon pour vos maisons !

Autres innovations
02/05/2018

Gramitherm est un panneau d’isolation thermique fabriqué à partir d’herbe naturelle. Gramitherm sera présent à Viva Technology sur le Lab ENGIE, et Christian Roggeman, son fondateur & CEO, nous en dit plus sur ce panneau novateur.


Gramitherm est aujourd’hui le seul - dans le monde entier - à fabriquer des panneaux isolants thermiques en utilisant l’herbe naturelle des prairies. Il s’agit d’une technologie suisse brevetée qui a démarré en 2006 et que j’ai reprise en 2014. Gramitherm présente d’excellentes performances dont l’une des principales est de posséder un bilan carbone négatif !

  • Gramitherm possède une forte capacité à reprendre et gérer l’humidité (régulation hygrométrique), contrairement aux laines minérales. De ce fait, il est efficace et durable dans le temps et agit aussi bien contre le froid que face aux chaleurs estivales
  • Les panneaux sont faciles à poser et non irritants : on peut les travailler sans masque, ni gants ;
  • Ils sont entièrement recyclables ;
  • Cerise sur le gâteau, ils permettent une bonne absorption acoustique (intéressante dans les structures bois)
  • Enfin Gramitherm utilise un matériau disponible en grande quantité partout dans le monde, l’herbe, qui présente le meilleur cycle de renouvellement du biosourcé.

En termes de prix, nous sommes déjà au même niveau que les panneaux de bois , et pour l‘instant, 15 à 20 % plus chers que les laines minérales, mais avec une meilleure efficacité en zone humide et une stabilité supérieure dans le temps.


Comment est fabriqué Gramitherm ?

Tout d’abord, il est important de préciser que nous n’utilisons que de l’herbe non valorisée. Nous ne venons pas en concurrence de l’herbe utilisée pour l’alimentation animale. Nous nous positionnons donc clairement dans la bio économie, puisqu’en utilisant l’herbe nous valorisons un déchet. Par exemple, nous coupons et utilisons l’herbe des aéroports aux Pays Bas notamment…

Notre processus de production est « smart ». Quand nous coupons l’herbe, nous la défibrons, en séparant la phase solide, les fibres, que nous utilisons pour nos panneaux, de la phase liquide. Cette phase liquide, le « jus d’herbe », est utilisé comme complément de combustible pour la méthanisation. De ce biogaz nous récupérons toute l’énergie dont nous avons besoin pour sécher et travailler la fibre avant sa phase de « nappage » et de mise en panneaux.

La combinaison de la faible énergie grise produite au cours de la production et l’absorption importante de CO2 par l’herbe durant sa croissance fait que l’analyse du cycle de vie de Gramitherm aboutit à un bilan carbone négatif : 1kg de Gramitherm mis sur le marché absorbe 1.405 kg d’équivalent CO2 (étude faite par l’université de Zurich / 2015).


A Vivatech, vous allez apporter des panneaux isolants ?

Oui ! Nous allons apporter des panneaux standards 60X120 cm que les visiteurs pourront toucher et sentir, car ils sentent bon l’herbe de nos prairies !

Nous montrerons également des photos expliquant le processus de production et des exemples de chantiers réalisés.


Qu’attendez vous de votre participation à Viva Technology ?

Notre souhait actuel est de booster Gramitherm dans sa phase d’industrialisation et de commercialisation. Le produit est aujourd’hui disponible sur le marché en France, en Suisse et au Bénélux. Nous cherchons maintenant à donner à Gramitherm une vraie dimension commerciale en nous appuyant sur des partenariats industriels et de distribution forts.

Etre sur le stand d’ENGIE fait sens : ENGIE montre sa volonté de travailler sur l’efficacité énergétique et de se réorienter vers le durable, nous avons donc un bon  « fit » sur ces thématiques. Participer à Vivatech avec ENGIE confirme notre positionnement d’innovateurs et nous donne aussi la possibilité de rencontrer des BU avec qui trouver des synergies pour nous aider à accélérer notre projet.

Chez ENGIE, vous avez une très bonne connaissance des utilisateurs finaux, vous pouvez leur faire des propositions d’amélioration d’efficacité énergétique, et Gramitherm pourrait trouver sa place en synergie avec d’autres offres et produits du Groupe. Nous sommes d’ailleurs depuis très peu de temps en contact avec votre BU Services sur ce sujet.


Un slogan  pour Gramitherm ?

En disant « Grass is green » nous parlons à la fois de notre matériau de prédilection et de notre volonté d’être bons pour la planète. Nous faisons aussi référence à nos circuits de production circulaires et durables.


Et pour vous, l’avenir sera … ?

Pour nous, forcément, l’avenir sera vert !

Nous sommes d’ailleurs membres de la Fondation Solar Impulse de Bertrand Piccard dont la devise est «Future is clean». 

Un vrai courant qui arrive en Europe est celui de la valorisation des déchets. Et pourquoi continuer à fabriquer de la laine minérale et des mousses synthétiques qui consomment énormément d’énergie alors que nous avons sous la main des tonnes de biomasse transformables en produits à impact positif !

Comme le disait Bertrand Piccard au cours de son tour du monde : « 80% de nos objectifs de réduction de CO2 sont déjà réalisables » Les technologies existent, le vrai enjeu est de les faire prescrire et de les faire accepter en faisant bouger le marché du bâtiment. Expliquer les impacts environnementaux de ses choix et montrer qu’il existe des solutions valables, c’est notre mission chez Gramitherm.


En savoir plus sur Gramitherm

Source : Christine Leroy