Recherchez dans les actualités

« Hack the Drone » : Succès pour le hackathon organisé par ENGIE

Autres innovations
29/04/2015

Améliorer la performance des drones et mieux répondre aux attentes des clients industriels, tels étaient les enjeux du hackathon sur les drones organisé par ENGIE, anciennement GDF SUEZ. 200 participants, répartis en28 équipes, se sont livrés, du 24 au 26 avril 2015, à une compétition sans relâche dans les locaux de l’Ecole 42 à Paris. En organisant cet événement, ENGIE a contribué à encourager l’émergence de solutions innovantes dans la filière drone.

Quelles solutions aux problématiques liées à la maintenance et la surveillance d’infrastructures ? ENGIE a lancé le premier hackathon dédié aux drones afin de réunir les compétences des meilleurs acteurs et initier des projets innovants. Depuis plusieurs années, ENGIE a su anticiper sur l’usage civil des drones. Avec son réseau de partenaires*, le Groupe participe au rayonnement de la filière drone en France. En adéquation avec ses activités, il élabore des projets de recherche et développement dans ce domaine. Pour ENGIE, les drones ont vocation à aider au développement des services aux clients industriels et aux collectivités publiques.

« Le drone, c’est de l’informatique embarquée qui vole ! Ce hackathon va nous permettre de confronter notre capacité à faire du code avec le monde de l’entreprise. Il s’agit d’un jalon très important pour nous », explique Thomas, 30 ans, élève de 42, passionné de drones et habitué des hackathons. 200 développeurs, startupers, ingénieurs, makers (prototypeurs) et collaborateurs ENGIE ont répondu présent à l’appel de « Hack the Drone ». Organisés en équipe selon les compétences de chacun, les compétiteurs ont planché non-stop pendant 36 heures.

Mesure métrique à distance, analyse des points de déformation sur tuyauterie et canalisation, neutralisation de drones volants, création d’un système anticollisionPour répondre au cahier des charges d’ENGIE, les compétiteurs ont dû développer leurs projets autour de ces thématiques pendant trois jours.

Les gagnants bénéficieront d’un dispositif d’incubation d’ENGIE pour transformer leur projet en réalité opérationnelle. Beaucoup de technologies innovantes ont vu le jour pendant ce hackathon qui, de l’aveu même des partenaires, a été riche en enseignement. Il fût difficile de départager les participants tant le niveau de la compétition était élevé. Ainsi, outre les gagnants qui seront incubés, d’autres équipes à fort potentiel ont été repérées. Elles bénéficieront d’un accompagnement du Groupe et de ses partenaires. Le bilan de « Hack the drone » est un succès : preuve que le mode collaboratif est source de créativité.

Palmarès de « Hack the drone » ENGIE 2015

L’équipe DPM pour le Prix anti collision

L’équipe AIRPMC pour le Prix neutralisation

CEDAILLON pour le Prix testing

LIDRON pour le Prix metering

L’équipe MILLIMETRE pour le Prix PARROT:

L’équipe DSR pour le Prix collaborateurs & Bordeaux TechnoWest

*Réseau de partenaires : Parrot, le Centre d’Excellence Drone de l’Armée de l’Air, Bordeaux Technowest, le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale, le Pôle Pégase, la Direction Générale de l’Aviation Civile, la Fédération Professionnelle du Drone Civil et Redbird.

Source : Juliette Le Reste