Recherchez dans les actualités

Jobbers devient ONE Conciergerie et prend son envol

Autres innovations
16/05/2018

Chez ENGIE Innovation nous pensions tout savoir de Jobbers, qui nous a accompagné au CES en janvier dernier, après avoir gagné un appel à projets sur le développement d’une plateforme de services de proximité pour les salariés en entreprise. Et pourtant, au moment où nous les invitons à exposer sur le Lab ENGIE lors de Viva Technology en mai prochain, nous découvrons que Jobbers a changé – de nom tout d’abord !

Jean Benedetti, son CEO nous parle de cette nouvelle identité.


Q- Vous étiez au CES avec nous en janvier 2018. Que s’est-il passé pour vous depuis ?

Tout d’abord, nous changeons de nom ! Depuis le 11 avril, Jobbers est devenu ONE Conciergerie, la conciergerie digitale pour tous.

Le CES nous a apporté énormément de contacts et de visibilité. Nous sommes par exemple en tests chez un opérateur ferroviaire bien connu dont nous avions rencontré la délégation sur le stand d’ENGIE. Mais, en dehors du CES, nous sommes au cœur de nombreux autres changements très positifs !

Nous avons annoncé une levée de fonds de 1ME avec l’entrée au capital de John Paul (groupe Accor), numéro 1 mondial de la conciergerie, présent dans 22 pays et qui va nous aider dans notre plan de croissance international. D’ailleurs nous démarrons ensemble un premier projet à Londres cet été !

Nous avons signé un contrat très important pour nous (un « game changer ») avec le groupe Action Logement qui possède au travers de sa filiale IN’LI 42 000 logements en Ile de France et qui déploie notre solution auprès de chacun de ses locataires. Un projet inédit par son envergure !

Sur le plan des technologies, nous avions sorti quelques jours avant le CES, ONEApp, notre appli conversationnelle. D’abord disponible sur l’Apple Store, cette app été publiée sur Android en mars et elle est maintenant disponible en « WebApp », c’est à dire intégrable dans des applications tierces.

Sur le plan de la structure, nous approchons les 40 équivalents temps plein (CDI et sous-traitants directs) et avons accueilli Karim notre CTO et Anaïs notre CMO.

Nous déménagerons cet été dans de nouveaux bureaux plus spacieux situés près de l’Etoile à Paris.

 

Q- Y a-t-il des choses que vous changeriez, si vous deviez re-créer One Conciergerie ? 

C’est toujours plus facile à dire après qu’avant mais voici des règles importantes que nous nous efforcerions de suivre à la lettre si tout était à refaire :

  • identifier la maturité du marché. Discerner la part des clients intéressés par le concept de ceux prêt à investir 200 000 euros par an sur ce sujet.
  • avoir une trésorerie suffisante pour supporter des cycles de ventes de 12 à 18 mois et étager en conséquence les levées de fonds pour les faire au bon moment sur de bons ratios de valorisation.
  • développer une technologie différenciante le plus rapidement possible. Ceci afin de rendre possible des levées de fonds au bon ratio.

 

Q- Qu’espérez-vous de cette participation à Viva Technology ?

Tout d’abord, notons qu’être aux côtés d’ENGIE est valorisant et permet de bénéficier de son image de Groupe innovant.

Ensuite, pour une startup dont c’est en quelque sorte la grand-messe, être à Vivatech est aujourd’hui un must. Il faut y être, montrer qu’on existe, afficher sa bonne santé, et ce tout particulièrement quand on travaille avec un grand Groupe.

Enfin Vivatech est une excellente opportunité de détecter toutes sortes d’opportunités qu’il s’agisse de possibilités de partenariat ou de contacts commerciaux.

 

Q- Comment évolue votre relation avec ENGIE ? 

Nous répondons ensemble à nos premières consultations ensemble avec ENGIE/SSinergie (le cercle Vertuoz), donc tout se passe bien :)

 

Q- Un slogan qui vous définisse ?

ONE pour tous !

 

Q- Et enfin, pour vous l'avenir sera ... ? 

L’avenir sera humain !

Les technologies blockchain derrière la décentralisation apporteront on l’espère un meilleur équilibre des pouvoirs, plus de sécurité et de protection de la vie personnelle. Le collaboratif trouvera peut-être certains champs d’application rentables, on peut l'espérer en observant les solutions d’auto-partage qui prennent le relai pendant la grève des transports.

Les algorithmes de nouvelle génération (désignés par le mot valise d’intelligence artificielle) vont en outre révolutionner les outils de production des biens et des services et la répartition mondiale des richesses des états et des corporates sera rebattue en profondeur.

In fine, nous croyons profondément que les clefs du succès seront dans les mains de ceux qui arrivent à préserver une humanité dans les rapports entre les gens (les entreprises avec leurs clients et leurs salariés par exemple).


En savoir plus sur ONE Conciergerie

Source : Christine Leroy