INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Autres innovations 10/11/2020

Zéro Emission : L’énergie verte largue les amarres dans le port de Rotterdam

Chaque année, des dizaines de milliers de navires venus du monde entier font escale dans le port de Rotterdam. 

Le port de Rotterdam veut devenir un élève modèle, via sa production d'énergie renouvelable, ses solutions d'énergie circulaire, ainsi que la digitalisation des services.

Rotterdam veut devenir une ville neutre en carbone d'ici 2050

Rouage incontournable de la grande machine du commerce mondial pendant des siècles, le plus grand port d’Europe a contribué pour beaucoup à l’emploi et la prospérité des Pays-Bas. Plus récemment, le port a su se renouveler et attirer l'attention internationale comme centre d’innovation en termes d'automatisation et de durabilité.


Le port néerlandais — qui contribue actuellement à près de 20% des émissions de CO2 du pays — s'apprête en effet à devenir un élève modèle, via sa production d'énergie renouvelable, ses solutions d'énergie circulaire, ainsi que la digitalisation des services. Une dynamique qui s’inscrit dans l’ambition de Rotterdam de devenir une ville neutre en carbone d'ici 2050. Voici trois caractéristiques clés de la transformation du port :

INDUSTRY 4.0 et énergies renouvelables

Être l'un des ports les plus fréquentés au monde est une chose, mais Rotterdam entend bien devenir l'un des plus intelligents. En août dernier, dans le cadre de son Innovation Dock, le port est passé en phase de test pour son marché des énergies renouvelables. Chapeauté par Blocklab, filiale du port, ce projet allie blockchain, contrats intelligents et intelligence artificielle pour soutenir les consommateurs commerciaux dans leur négoce d’énergies renouvelables.

  • Le système permet de répondre à la demande en allant puiser de l’énergie intermittente auprès de diverses sources, en particulier l'énergie solaire et l’énergie stockée en batterie. Chaque acteur du marché se voit attribuer une IA « agent d'échange » d'énergie qui va baser son apprentissage sur son comportement et ses besoins afin de fournir de l'énergie à un prix optimal.
  • La phase d’essai a pour l’heure généré quelque 20 millions de transactions, validées par la blockchain, ce qui a permis une réduction de coût pour les utilisateurs commerciaux de 11% et augmenté les revenus des producteurs locaux d'énergies renouvelables de 14%. De plus, le système a entraîné une hausse de près de 92% de la consommation de production solaire sur site.
  • Le système de trading haute fréquence utilise quant à lui des contrats intelligents pour faire appliquer les règles du marché, valider les transactions et gérer les identités numériques.


HUB HYDROGÈNE 

Le port de Rotterdam devrait également jouer un rôle clé dans la stratégie hydrogène des Pays-Bas, dévoilée en mars dernier. Dans l’optique de devenir un acteur de rang mondial dans le commerce de l’H2, le gouvernement prévoit de tirer pleinement parti du vaste réseau de gaz du pays ainsi que de sa situation géographique idéale, en plein cœur du nord industriel de l’Europe.

  • Les autorités portuaires prévoient de mettre en place un réseau public d'hydrogène dans le cadre d'une coentreprise de développement durable avec Shell et ses partenaires. Ce projet — qui comprend en outre la construction d’ici 2023, sous l’égide du groupe pétrolier, d'une usine d'hydrogène dans la zone portuaire — prévoit d’installer un pipeline à même de transporter l'hydrogène depuis le port vers la raffinerie voisine de Shell à Pernis.
  • En plus d’accueillir les installations nécessaires à la production de l’hydrogène, le port entend également jouer un rôle prépondérant dans son importation, par le biais de la construction de plusieurs terminaux hydrogène.
  • Le Portugal et les Pays-Bas ont déjà signé un protocole d’accord visant à relier Rotterdam au projet hydrogène du port de Sines, au sud de Lisbonne. Le but : établir une chaîne de valeur stratégique export-import pour assurer la production et le transport d'hydrogène vert. En parallèle, cette collaboration vise à poser les bases d’une coopération visant à éliminer les barrières réglementaires et introduire des normes communes pour l'hydrogène au niveau européen.


ÉNERGIE GÉOTHERMIQUE

Un autre pan de la stratégie du port pour réduire son empreinte carbone consiste à diversifier les sources d’énergie renouvelable. Pour ce faire, l'autorité portuaire et Shell Geothermal BV étudient les possibilités d'énergie géothermique dans la partie ouest du port.

  • S’il s’avère possible d’acheminer la chaleur géothermique à la surface sous forme d’eau chaude, cette dernière viendrait s’ajouter au mix énergétique renouvelable que propose Rotterdam, en particulier via la production de vapeur par les entreprises situées dans le port. Une fois que l'eau a été utilisée, et a subi en conséquence un léger refroidissement, la chaleur restante pourrait être utilisée pour chauffer les maisons et les serres des environs par le biais d’un réseau énergétique régional.
  • L’autorité portuaire et Shell ont déjà reçu un permis d’exploration et les sous-sols de la partie ouest du port ont été entièrement cartographiés. Il restera encore, l’an prochain, à conclure des accords avec des acheteurs d'énergie géothermique, déterminer l'emplacement des tests de forage et modéliser les infrastructures nécessaires.


L’OEIL D’ENGIE

En juin dernier, en collaboration avec le groupe technologique Wärtsilä, ING Bank et l'autorité portuaire de Rotterdam, ENGIE a inauguré Zero Emission Services B.V. (ZES). L'objectif de cette nouvelle initiative — qui bénéficie du soutien du ministère néerlandais des Infrastructures et de la Gestion de l'eau — est de permettre aux barges à propulsion diesel de passer à l’électrique grâce aux ZESPacks, des conteneurs de batteries remplaçables. Chaque porte-conteneurs utilisant ce système est en mesure de réduire ses émissions de carbone de quelque 1 000 tonnes par an. Actuellement, la navigation intérieure représente près de 5% des émissions de carbone du secteur des transports aux Pays-Bas.


Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon