Recherchez dans les actualités

​Quand ENGIE fait croître ses jeunes pousses

Autres innovations
29/03/2016

Le 23 mars, ENGIE présentait les cinq premières start-up issues de son processus d'incubation et développées par des collaborateurs du Groupe.

Blue-e, Deepki, NextFkex, GreenChannel ou Please : ces jeunes entreprises s'intéressent beaucoup à la thématique de l'efficacité énergétique, forcément, mais les autres sujets clés d'ENGIE comme la transition énergétique ou le logement connecté sont aussi représentés.

Le processus d'incubation chez ENGIE :

Chaque idée déposée est analysée par des experts internes qui déterminent si elle peut entrer dans une phase de mise en route opérationnelle : constitution de l’équipe, définition des objectifs, proposition du projet à une Business Unit interne qui va le sponsoriser…

A l’issue de cette étape, les équipes sont installées dans l’un des 13 incubateurs partenaires d’ENGIE et immergées pendant 12 mois à plein temps dans un écosystème adapté à leur développement rapide.

Tout au long de la période d’incubation, le projet est soutenu et coaché par différents intervenants qui utilisent la méthode « Lean Startup » pour définir un Produit Minimum Viable (MVP) et atteindre rapidement le premier client. La startup doit être agile et réactive : elle est évaluée tous les trois mois par les responsables de l’incubation et ses sponsors auxquels elle présente ses résultats. A la fin de la période d’incubation, si la startup a démontré un premier marché, elle réintègre les activités du Groupe comme activité à part entière, au sein d’une nouvelle entité spécifique, ou rejoint le programme d’accélération de l’incubation afin de continuer à être accompagnée et soutenue

Une démarche efficace !

Ouverte à tous les collaborateurs du Groupe, la plateforme interne de dépôt d’idées rassemble aujourd’hui près de 10 000 membres. Depuis près de 2 ans, plus de 400 idées ont été déposées dans divers domaines, des solutions smart à la production décentralisée, en passant par la mobilité alternative.

Initialement réservée aux porteurs d’idées, l’incubation a été ouverte en octobre 2015 à des profils d’«intrapreneurs». En effet, la réussite d’un projet incubé est indissociable de la qualité et de la complémentarité des compétences de l’équipe de développement. En quelques semaines, 230 collaborateurs ont spontanément répondu à un appel à compétences visant à identifier les compétences clés et à constituer un "vivier" destiné à renforcer les équipes porteuses de projets innovants.

Les 5 start-up sorties du processus d'incubation

Blu.e est une plateforme logicielle d’aide à la maîtrise énergétique de l’industrie. En moins de 5 secondes le système permet d'identifier parmi les milliers de variables opératoires d’une installation celles qui sont les plus influentes sur la performance énergétique et les meilleurs réglages qui leurs sont associés.
Blue.e regroupe au bout d'un an 10 collaborateurs et sa solution est déjà installée chez 15 clients, avec un chiffre d’affaires de 500 k€ en 2015 qui devrait fortement progresser en 2016.

Deepki est une jeune entreprise innovante positionnée sur le marché de la transition énergétique, qui utilise les données existantes de ses clients pour détecter et suivre des économies d’énergie sur tout leur parc grâce à la puissance des Data-Analytics.

Non contente de ses 18 mois d’existence, 20 collaborateurs, 60 clients parmi lesquels Orange, SNCF ou Picard et 35 000 bâtiments analysés, Deepki a récemment été primée par Emmanuel MACRON, Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique à l’occasion du Concours Innovation Numérique !

Lancée en octobre 2015, la plate forme de financement collaboratif (crowdfunding) GreenChannel permet aux particuliers d'investir directement, en toute confiance et transparence, dans des projets liés à la transition énergétique de haute qualité. 2 campagnes sont actuellement en cours avec un objectif cumulé de souscription de 800 000€. En savoir plus sur GreenChannel

Les 5 collaborateurs de Next Flex sont incubés par ENGIE depuis le 1er juillet 2014. La start-up a réalisé 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires en 2015 en valorisant la flexibilité électrique de 76 sites industriels et tertiaires en France, de l’hypermarché à l’usine agro-alimentaire, générant une réduction de puissance consommée de 120 MW.

Dans les mois qui viennent, Next Flex va poursuivre son développement en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Please est une offre de services de conciergerie destinée aux particuliers (ménage, pressing, livraison de courses et produits de restauration…) qui les met en relation avec des commerçants et prestataires de services locaux, sociétés et autoentrepreneurs.

Le concept Please a été choisi par les collectivités, les aménageurs et promoteurs pour ses nouveaux services et l’attractivité qu’il apporte au sein d’un quartier, et en particulier pour le quartier My Eureka de Montpellier et l’immeuble Edison Lite à Paris.
Please, c'est aussi 12 collaborateurs (développement logiciel, déploiement, fonctions support), 5 Conciergeries prévues en 2016 et une application mobile qui sortira au cours de l'été 2016.