Recherchez dans les actualités

EEMS : la flexibilité thermodynamique au service de l’efficacité énergétique

Energie décentralisée
21/01/2015

De l'innovation au coeur de la centrale de Eems (Eemscentrale), une centrale électrique à cycle combiné située aux Pays-Bas ! Le programme de flexibilité à Eems, récompensé par un Trophée de l’Innovation GDF SUEZ en 2014, permet une réduction moyenne de 55% de l’énergie nécessaire au démarrage de la centrale et de 70% du temps de démarrage (45 minutes aujourd’hui contre 2h30 auparavant).

Située dans le parc énergétique d’Eemshaven dans la province néerlandaise de Groningen, la centrale de Eems (Eemscentrale) est une centrale électrique à cycle combiné. Elle est exploitée par GDF SUEZ Energie Nederland N.V., une filiale de GDF SUEZ qui investit continuellement dans l’amélioration de l’efficacité de son parc de production électrique , en vue d’un approvisionnement énergétique responsable et durable

Avec plus de 1600 MW de capacité de production d’énergie, la centrale au gaz d’Eemshaven, en opération depuis 1976, est l’une des plus puissantes et des plus propres en Europe. Ses 5 unités de production disposent de l’un des plus hauts rendements parmi les centrales du même type dans le monde. Pourtant, sans la concrétisation d’un projet initié il y a 3 ans par GDF SUEZ pour améliorer le démarrage de ses turbines dans des délais très courts, cette centrale serait aujourd’hui à l’arrêt.

C’est en effet grâce au programme de flexibilité « Eems » que les unités à cycle combiné sont passées d’un mode de fonctionnement en charge de base à un fonctionnement en charge de pointe, avec la faculté de pouvoir démarrer et s’arrêter jusqu’à deux fois par jour. Les centrales à cycle combiné (Combined Cycle Gas Turbine CCGT) associent une turbine à gaz et une turbine à vapeur pour produire de l'électricité. Eemscentrale associe donc 2 cycles thermodynamiques afin de maximiser l’efficience énergétique. Le nouveau programme de flexibilité à Eems, récompensé par un Trophée de l’Innovation GDF SUEZ en 2014, permet une réduction moyenne de 55% de l’énergie nécessaire au démarrage de la centrale et de 70% du temps de démarrage (45 minutes aujourd’hui contre 2h30 auparavant).Ceci a également un impact notable sur l’environnement car les émissions de CO2 durant le démarrage sont réduites du même facteur.Il en est de même a minima des émissions de NOx et CO durant cette même phase de démarrage.

Une innovation qui, tout en respectant la planète et ses ressources naturelles, vient enrichir avec fiabilité, efficacité et flexibilité le mix énergétique indispensable à la fourniture d’énergie pour tous et au développement industriel, économique et social.

Trophée de l’Innovation GDF SUEZ

Source : Axelle de Guelz