Recherchez dans les actualités

Supersola : Vers une énergie décentralisée ?

Energie décentralisée
16/05/2018

Supersola, le spécialiste du panneau solaire plug-and-play, a participé au CES avec ENGIE en janvier 2018, et sera également présent à Viva Technology. Que s''est-il passé pour Supersola depuis ? Julius Smith, son CEO nous en dit plus !


Q: Rebonjour Julius. Tout d'abord, un mot à propos du CES ?

C'était la folie ! Même si 50% des visiteurs sont plus ou moins des touristes venus remplir un grand sac plastique de goodies, nous avons rencontré une grande quantité de clients potentiels réellement intéressés, essentiellement des revendeurs, venant des quatre coins du monde : des Etats-Unis évidemment, mais aussi de Dubai, du Mexique, du Brésil, du Royaume-Uni, du Canada, de l'Argentine, du Maroc... et de France !

Q: Des développements majeurs depuis ?

Mis à part cette augmentation impressionnante de notre base clientèle, pas vraiment. Nous poursuivons le même chemin, et nous finalisons en ce moment la conception en vue de la fabrication en série... ce qui veut dire que la préparation de la vente nous préoccupe de plus en plus.

Q: Vous avez démarré en 2016, n'est-ce pas ? Quelles ont été les leçons les plus importantes que cette aventure vous a apportées ? Y a-t-il des choses que vous changeriez, si c'était à refaire ? Des erreurs que vous éviteriez ?

Diriger une startup, c'est ouvrir une voie, alors qu'une société bien établie roule essentiellement sur des rails déjà placés. Cela veut dire qu'on rencontre des obstacles en permanence, qu'on trébuche, et qu'on continue à avancer. Nous avons fait des erreurs, c'est sûr. Mais si nous avions évité celles-là, il y en aurait eu d'autres. Mieux vaut maintenant que plus tard, peut-être.

Q: Qu'allez-vous présenter à Viva Technology ?

Le stand sera similaire à celui du CES. Le panneau solaire Supersola – qu'il suffit d'ouvrir et brancher pour commencer à exploiter votre énergie solaire personnelle. Sans installation.

Q: Et qu'attendez-vous de votre participation à Vivatech avec ENGIE ?

Nos objectifs restent les mêmes : rencontrer des investisseurs et des revendeurs potentiels. Mais depuis le CES nous avons une meilleure idée de ce qui nous attend. Ce sera également l'occasion de nous concentrer davantage sur l'Europe. La France en particulier représente un marché idéal pour Supersola : l'énergie solaire y est encore relativement nouvelle, et on y dispose souvent d'un jardin ou d'un autre espace extérieur où placer les panneaux. Chez nous au Pays-Bas, la population et l'urbanisation sont bien plus denses, l'énergie solaire s'est déjà fait sa place, et bien souvent, le seul endroit disponible pour placer des panneaux, c'est le toit.

Q: Comment évolue votre relation avec ENGIE ? Avez-vous des souhaits particuliers pour l'avenir à cet égard ?

Actuellement, notre produit est en cours d'évaluation par Laborelec, le centre ENGIE de recherche et d’expertise en électricité. C'est génial : c'est une évaluation très sévère, qui validera notre produit pour le marché mondial... auquel nous espérons accéder grâce à ENGIE. Un partenaire idéal !

Q: A quelqu'un sur le point de lancer une société similaire ou dans la même branche aujourd'hui, quels conseils donneriez-vous ?

Surtout, assemblez la meilleure équipe possible, aussi rapidement que possible. Cela vous apportera plus d'énergie, et vous pourrez explorer plus de chemins. Il vous faudra évidemment la gamme complète de compétences, mais je conseillerais de co-opter des gens bien, et de laisser à plus tard la question des postes. Il y a toujours quelque chose à faire, et les gens ont tendance à faire ce qui leur plaît, c'est-à-dire ce qu'ils font bien.

Q: Un slogan pour définir votre société ?

Jusqu'à présent, nous utilisions "L'énergie solaire sans installation" mais cet article pourrait être une bonne occasion pour demander aux gens de trouver mieux. Voici donc mon appel au peuple : Envoyez vos idées à info@supersola.com et nous récompenserons la plus percutante en mettant votre nom sur notre première série 'Edition Spéciale'.

Q: Et enfin, pour vous l'avenir sera...?

...décentralisé. Bientôt on arrêtera de payer l'énergie en tant que telle. D'ici quelques années, les maisons neuves seront livrées avec toutes les sources d'énergie nécessaires à leurs besoins. Ce sera comme acheter une machine à laver, plutôt que d'apporter son linge à la laverie chaque semaine : l'énergie ne sera plus une charge régulière, mais un seul achat.. plus l'entretien, évidemment.


En savoir plus sur Supersola

Source : Martyn Crossland