Recherchez dans les actualités

Atawey, des stations hydrogène françaises au CES 2019

Hydrogène
18/12/2018

Même si Atawey, une startup savoyarde spécialiste des technologies hydrogène, travaille déjà beaucoup avec ENGIE, c’est avec notre partenaire InnoEnergy qu’Atawey sera présent sur le stand ENGIE & Partners au CES 2019.

Geoffroy Ville, Responsable Commercial, nous parle d’Atawey, d’InnoEnergy et sa vision de la mobilité hydrogène.



Atawey a été créé en 2012 et travaille sur 2 marchés.

Notre marché principal est celui de la mobilité hydrogène. Nous concevons et fabriquons des stations qui produisent et distribuent de l’hydrogène vert pour recharger des véhicules hydrogène, principalement des voitures pour l’instant, même si nous sommes rentrés sur la marché de la mobilité hydrogène avec des stations dédiées aux vélos hydrogène.

Notre deuxième marché est celui du stockage d’énergie pour les sites isolés.

Avec une équipe de 13 personnes nous avons réalisé 1.5 millions de chiffre d’affaire en 2018. Depuis 3 ans nous doublons notre chiffre d’affaires chaque année.


Vous venez au CES avec l’accélérateur européen InnoEnergy 

InnoEnergy est un de nos actionnaires historiques. Même si nous travaillons essentiellement en France pour l’instant, nous commençons à  regarder les marchés européens et InnoEnergy nous aide à trouver des clients/partenaires en Europe grâce à leur réseau de business developpers très présent en Europe.


Vous visez le marché européen, mais vous êtes fiers d’être 100% made in France ?

Oui, nous utilisons au maximum les savoir-faire, les compétences et les technologies françaises pour fabriquer nos produits. Nous sommes basés à Chambéry, à Savoie TechnoLac, et c’est là que nous concevons et assemblons tous nos produits. La filière hydrogène française est très riche technologiquement sur l’ensemble de la chaîne hydrogène avec des produits de très bonne qualité.


Que représente pour vous le fait de venir au CES ?

C’est une vraie opportunité d’ouverture à l’international, en particulier vers les pays d’Amérique du Nord. La Californie est actuellement un des premiers marchés mondiaux pour la mobilité hydrogène avec un parc de plus de 5000 voitures hydrogène.

Le CES est intéressant d’un point de vue business et d’un point de vue partenariat. Nous sommes une petite structure et nous essayons de travailler avec des partenaires techniques et commerciaux clés implantés dans les pays que nous ciblons pour faciliter l’accès au marché.


Parlez-moi de votre histoire avec ENGIE

Nous travaillons déjà beaucoup avec ENGIE, principalement avec ENGIE Cofely en France, mais aussi avec d’autres BU et d’autres pays. C’est donc d’autant plus intéressant pour nous d’exposer avec ENGIE et nous espérons tisser des relations plus approfondies.

Nous avons vendu 3 stations hydrogène à ENGIE Cofely, qui assure également la maintenance de 6 stations que nous avons vendues directement à des collectivités.

ENGIE Cofely a annoncé lors du Salon des Maires de France il y a quelques semaines le lancement de l’offre « HyStart », une solution locative clé-en-main d’avitaillement hydrogène destinée aux collectivités avec des stations Atawey.

Et d’autres projets vont sans doute voir le jour !

 

Qu’allez-vous montrer au CES ? Comment rendre tangible ce que vous faîtes ?

Nous allons exposer une maquette de station hydrogène, qui produit un hydrogène vert à partir d’eau et d’électricité renouvelable.

Nous avons choisi d’apporter une maquette, car même les plus petites de nos stations pèsent 3 tonnes pour un volume de plusieurs mètres cube !

 

Quelle serait pour vous la rencontre magique au CES ?

La rencontre magique serait celle de partenaires commerciaux qui nous permettraient de changer d’échelle, en passant de 10 stations vendues par an à plus de 100.

 

Comment voyez-vous la mobilité hydrogène en 2030 ?

En 2030, l’hydrogène aura pris toute sa place en tant que solution de mobilité décarbonée disponible à tous. Tous les fabricants proposeront des véhicules hydrogène destinés au grand public et disponibles en concession. Il sera possible de recharger sa voiture en hydrogène facilement avec des stations de recharge présentes sur l’ensemble du territoire Français et Européen.

Source : Christine Leroy


Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation