INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 28/04/2020

Une fenêtre photovoltaïque sur l'avenir

L’énergie solaire n’a de cesse d’évoluer. En 10 ans seulement, une baisse des prix et une innovation constante ont fait passer le solaire du rang de marché niche reposant majoritairement sur des subventions à celui de véritable moteur de la transition énergétique, capable de répondre à la demande croissante d’énergie durable. En Australie, un projet pourrait rendre l’avenir du photovoltaïque encore plus radieux.

L’année dernière, la start-up ClearVue, basée à Perth, a réalisé l’installation d’un atrium vitré générateur d’énergie à l’entrée d’un centre commercial. Cette technologie dite BIPV (« Building-integrated Photovoltaic ») est un nouveau type d’énergie solaire, produite depuis un vitrage complètement transparent. Tandis que les nombreuses innovations récentes autour du vitrage photovoltaïque sont essentiellement centrées sur l’utilisation de silicone et de film solaire afin de capturer l’énergie, ClearVue emploie une méthode différente

Celle-ci consiste en une couche de PVB (Polybutyral vinylique) à spectre sélectif, intégrée entre deux panneaux de verre, qui laisse passer la quasi-intégralité de la lumière visible mais redirige la lumière infrarouge vers des cellules photovoltaïques situées dans le cadre de la fenêtre, tandis que les UV sont convertis en rayonnement infrarouge (IR) et également transmis aux cellules par réflexion interne.



En plus de parvenir à une transparence totale, le projet ClearVue représente également une avancée remarquable en termes d'efficacité. Alors que les panneaux solaires opaques traditionnels capturent l’énergie sous forme de lumière pour la transformer en électricité, les vitres PV ont la double mission de générer de la lumière et de l’électricité. Selon Victor Rosenberg, PDG de ClearVue, le rendement de conversion énergétique de leur vitrage est de 3,3%. Un rendement certes inférieur aux 15 à 20% des panneaux sur le marché mais qui peut être compensé par un design optimisé et une plus grande exposition, notamment pour les structures vitrées comme les bâtiments professionnels urbains.

Mais ça n’est pas tout :

  • Les fenêtres PV sont moins gourmandes en espace que les toits solaires traditionnels ou les panneaux implantés au sol et peuvent être installées dans des serres, une véranda ou même un velux.
  • Dans les zones urbaines où l’accès aux toits n’est pas une option, les grandes fenêtres verticales pourraient prendre le relais.
  • Les vitres PV réduisent à la fois les déperditions de chaleur et son absorption par l’extérieur dans un bâtiment.
  • Une commercialisation à grande échelle pourrait s’avérer compliquée. Cette technologie étant intégrée directement à la structure (BIPV), cela impliquerait de convaincre les secteurs réputés très conservateurs de la construction et du vitrage. 



@

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon