INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 27/07/2020

L’hydrogène, moteur du futur transport européen

Aujourd'hui, le secteur des transports à lui seul produit environ un quart des émissions de gaz à effet de serre au sein de l'Union européenne. Selon l’Agence européenne pour l’environnement, si nous voulons atteindre les objectifs climatiques qui ont été fixés, nous devons réduire les émissions produites par les transports de 60% d'ici 2050 par rapport aux niveaux des années 1990.

Il s’agit là d’un défi de taille. Mais la bonne nouvelle, c’est que l'Europe se tourne de plus en plus vers des modes de transport plus durables, à la fois grâce au marché des véhicules électriques alimentés par batterie, en constante augmentation, et à l'introduction plus récente de voitures hydrogène. Alors que les coûts des véhicules et carburants propres ne cessent de diminuer, les villes européennes s’attaquent désormais à l'un des derniers obstacles à surmonter pour atteindre une mobilité à faibles émissions : le manque de stations de recharge et d'approvisionnement.

Quai des Énergies

À Lyon, la construction d'une station-service verte multi-énergies devrait s'achever d'ici 2021. Cette station, gérée par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), sera située à l'entrée du port de Lyon Edouard Herriot, l'un des ports les plus fréquentés de France. Le Quai des Énergies est une extension du programme HyWay, un projet expérimental novateur qui comprend 21 véhicules utilitaires électriques et à hydrogène ainsi que trois stations hydrogène à Lyon et à Grenoble.


La première phase a été lancée en avril 2014. Pour l’ouverture prévue en 2021, la station comprendra plusieurs nouveautés :

  • Des bornes de recharge pour véhicules électriques alimentés par batterie et une augmentation de la capacité de la station pour l'hydrogène et le bioGNC.
  • GNVert, une filiale d'ENGIE Solutions (Cofely), fournira du biogaz local produit à partir des boues des stations d'épuration et de la méthanisation des déchets agricoles.
  • La station sera alimentée par l'électricité verte produite par la centrale hydroélectrique de Pierre-Bénite, située à proximité.
  • L'une des bornes de recharge rapide de 50 kW existantes sera remplacée par une unité ultra-rapide de 350 kW, qui permet de limiter le temps de charge à 15 minutes, tandis que la capacité de la station passera de 40 à 80 kg d’hydrogène par jour. 

Zero Emission Valley, le grand frère du programme HyWay

La région Auvergne-Rhône-Alpes place énormément d’espoir en l’hydrogène. Également mis en place dans la ville de Lyon, le projet Zero Emission Valley est une initiative régionale qui, d'ici 2023, vise à déployer 20 stations à hydrogène vert alimentées par des électrolyseurs, en utilisant des énergies renouvelables. À ce jour, il s’annonce comme le plus grand projet de mobilité hydrogène en France : il rassemble 80% des acteurs de la filière hydrogène du pays, parmi lesquels des entreprises, des centres de recherche, des organisations et des pôles énergétiques. L’objectif est de faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes le premier territoire neutre en carbone d’Europe. ENGIE Solutions a été choisi par Hympulsion, la société qui déploie le projet, pour concevoir et construire les stations.


Voici quelques détails clés du projet :

  • Le projet de 52 millions de dollars (45 millions d’euros) comprend également le déploiement de 1200 véhicules à pile à combustible, dont la recharge prendra entre trois et cinq minutes.
  • Plusieurs de ces stations produiront leur hydrogène zéro-carbone sur place pour réduire encore davantage les émissions.
  • À terme, les stations produiront 1600 kg d'énergie verte par jour, évitant ainsi la combustion de 623 000 litres d’énergie fossile et l'émission de 1517 tonnes de CO2 par an.

Finlande futuriste

D'autres pays en Europe investissent également dans le futur. Neste, une société spécialisée dans le raffinage et la commercialisation du pétrole, a ouvert la première station-service à faibles émissions du pays dans la ville de Tuusula, près d’Helsinki. La station propose d’ores et déjà une recharge rapide pour les véhicules électriques et des points d’approvisionnement pour le biogaz et le gaz naturel seront ouverts au début de l'automne. Parmi les autres innovations :

  • Un système de recharge rapide intelligent sur lequel peuvent se brancher jusqu'à quatre véhicules électriques et qui répartit la totalité de la charge entre les voitures. Lorsque la batterie d'une voiture est pleine, l’énergie émise est automatiquement transférée aux chargeurs restants.
  • Concernant la construction de la station, des solutions respectueuses de l’environnement ont été utilisées, telles que du bois lamellé croisé, du béton concassé pour remplacer la pierre concassée, ou encore des granulés de caoutchouc placés dans l'asphalte.
  • La station est alimentée par un mélange d'énergies solaire, éolienne et hydroélectrique, entraînant une réduction des émissions de CO2 de 70%.

Une initiative propulsée à l’hydrogène pour connecter l’Europe

Air Liquide s'est associé aux autorités portuaires de Rotterdam avec pour but de lancer 1000 camions à hydrogène zéro émission sur les routes qui relient les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l’Allemagne d'ici 2025. Ce projet commun, qui prévoit également l’installation de 25 stations hydrogène à grande capacité, est l'un des plus importants dans le domaine de l’hydrogène en Europe. Il rassemble des partenaires sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement — des fabricants de camions aux entreprises de transport, en passant par les principaux fournisseurs de piles à combustible.

  • L'initiative réduira les émissions annuelles de CO2 de 100 000 tonnes, l’équivalent d’environ 110 millions de kilomètres parcourus en véhicule.
  • Le projet vise à installer une capacité d'électrolyse suffisante pour produire de l'hydrogène à faibles émissions de carbone.
  • Air Liquide et le port de Rotterdam s'attendent à ce que d’autres entités rejoignent l'équipe dans les mois à venir, tandis que la décision d'investissement finale est, elle, attendue pour la fin de l’année 2022.

@

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon