INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 05/11/2014

La stratégie de l’innovation du CNRS en 2014 : priorité à la transition énegétique

Du laboratoire à l’entreprise, comment maîtriser le processus opérationnel qui va de la recherche à la sphère socio-économique ? 16 Axes Stratégiques d’Innovation (ASI) ont été définis par le CNRS. Parmi les nouveaux acteurs impliqués, les sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT). GDF SUEZ et le CNRS, avancent ensemble dans une logique d’incubation.

Transition énergétique : une priorité stratégique pour le CNRS. Pour exemple, cette solution innovante dans le domaine du stockage de l’énergie, l’invention d’un matériau d’électrode à base d’oxyde de niobium nanométrique qui a été élaboré en s’appuyant sur un mécanisme appelé pseudo-intercalation. A terme, combiner une plus grande capacité de stockage et une meilleure vitesse de charge/décharge dans les batteries. 

9,5% des projets collaboratifs du CNRS en 2013 ont porté sur l’énergie, 2e thématique derrière l’environnement (15,3%). La politique de partenariat du CNRS avec les entreprises s’est notamment déployée avec le groupe GDF SUEZ. Développement d’un réseau à travers des rencontres, visites de laboratoires, échanges avec les médaillés du CNRS, des créateurs de stratups ou encore des responsables de bureaux du CNRS à l’étranger. 

« Co-construire et réussir ensemble dans un nouvel écosystème de l’innovation en France », une volonté confirmée en 2015 par Marie-Pierre Comets, directrice de la Direction de l’Innovation et des Relations avec les Entreprises. Les ASI font partie des critères de sélection du Comté des engagements, l’instance du CNRS qui traite des déclarations d’invention transmises par les laboratoires. Ils peuvent avoir des répercutions sur la copropriété intellectuelle avec les industriels. Si les avancées issues du partenariat sont situées hors ASI, alors le CNRS cède sa quote-part à l’entreprise ou négocie avec elle le versement d’un cash libératoire.

Photo : Vue sur la tour solaire et les héliostats de la centrale solaire Thémis remise en service pour le projet Pégase (production d’électricité par turbine à gaz et énergie solaire). Copyright P. Egea /CNRS

Source : Axelle de Guelz

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Startups : proposez-nous vos solutions innovantes

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon