/
Inscription

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 24/03/2022

Le biogaz, solution à la crise énergétique mondiale ?

Panorama de projets innovants en cours de mise en œuvre dans le domaine des gaz verts qui pourraient contribuer directement aux besoins d’indépendance énergétique et de décarbonation. 

Selon GRDF, le gaz vert pourra représenter deux tiers de la consommation de gaz en France en 2040. Et même pour RTE ou l'Ademe, cette part pourrait représenter près d'un quart du mix énergétique français en 2050.

La guerre en Ukraine pose la question de la dépendance des pays européens au gaz russe et remet la question de la souveraineté énergétique sur le devant de la scène. dans ce contexte, le développement de la filière des gaz renouvelables devient plus que jamais une opportunité à saisir. 

La Commission européenne prévoit déjà le doublement de la production de biométhane en un an, en aidant les agriculteurs à devenir des producteurs d'énergie et en favorisant tous les acteurs économiques. 

Et si la crise énergétique actuelle permettait de décupler l’innovation dans de domaine des gaz renouvelables ?



Les unités de production de biométhane en hausse de 40 % en Europe en 2021

En Europe, la dynamique autour du biométhane semble désormais bel et bien lancée,  avec un potentiel de production de plus en plus important. L’Association européenne du biogaz (EBA) et Gas Infrastructure Europe (GIE) notent dans la 3e édition de leur carte européenne du biométhane que l’Europe comptait en octobre 1 023 unités de production de biométhane (soit une augmentation de 40 % en un an et de 111 % depuis 2018). Depuis juin 2020, 300 nouvelles unités sont entrées en service en Europe pour, la plupart du temps, injecter le biométhane dans les réseaux gaziers.   En savoir plus 

Produire de l’hydrogène vert et du biométhane avec du chanvre

La startup française Qairos Energies développe un concept de production d’hydrogène vert et de biométhane à partir de chanvre. Un démonstrateur de pyrogazéification de biomasse permettra de produire de l'hydrogène vert, de la chaleur et du biométhane. Le démarrage de ce démonstrateur passera par un appel à projets pour permettre la fixation d’un prix de rachat pour ces nouveaux gaz de synthèse. GRDF qui vise 27 % d’injection de gaz vert dans le réseau d’ici 2030 est impliqué dans le projet.  En savoir plus 




Produire du gaz bas-carbone à partir de résidus solides de récupération

 
Biomasse forestière, plastiques non recyclables et combustibles solides de récupération issus d’ordures ménagères... Avec le projet Synthane GRTgaz et ETIA entendent produire du gaz renouvelable en combinant les procédés de la pyrolyse et de la méthanation pour convertir le monoxyde de carbone (CO) et le dioxyde de carbone (CO2) en méthane (CH4) injectable dans les réseaux. Cette installation est complétée par un dispositif d’épuration et une unité de méthanation catalytique pour maximiser la quantité de méthane injectable.  En savoir plus 

Au Royaume Uni CNG Fuels ouvre la plus grande station de ravitaillement en biométhane accessible au public


Situé au cœur d'Avonmouth, à l'extérieur de la ville de Bristol, le site peut ravitailler 80 poids lourds toutes les heures à partir de 14 distributeurs à grande vitesse. Lorsqu'elle sera pleinement utilisée, la station permettra de réduire de 70 000 tonnes les émissions de gaz à effet de serre en remplaçant les poids lourds diesel.  Le site répondra à la demande croissante de grandes marques telles qu'Amazon et Royal Mail de réduire les émissions dues au transport routier et d'économiser de l'argent tout en soutenant la décarbonisation du secteur des poids lourds britanniques,  responsable de 18 % des émissions totales du transport routier au Royaume-Uni.  En savoir plus


Assurer l'approvisionnement en biogaz liquéfié (LBG) pour une future navigation sans énergie fossile


Furetank, une société de transport maritime suédoise, a développé une nouvelle série de navires qui fonctionnent aujourd'hui principalement au gaz naturel liquéfié (GNL). Son ambition est de passer au biogaz liquéfié dès que possible. La société a signé une lettre d'intention avec Eskilstuna Biogas, permettant le développement d'une nouvelle usine de biogaz produisant environ 5 000 tonnes de LBG par an pour faire fonctionner ses navires. Le gaz sera extrait du fumier et des déchets alimentaires des municipalités d'Eskilstuna et de Strängnäs. Il sera transformé en biocarburant renouvelable produit 100% à partir de déchets, sans énergie fossile, le LBG.  En savoir plus 

La cleantech Soddec veut transformer les déchets des PME en gaz renouvelable

Avec son projet "Hobé", La startup Soddec a développé un équipement de valorisation énergétique en méthanisation, pour donner aux établissements professionnels, la possibilité de valoriser eux-mêmes leurs biodéchets, en les transformant en énergie afin de viser l’autoconsommation. Le modèle économique repose sur le remplacement des coûts de collecte par la location de l'équipement de traitement des biodéchets. Le premier prototype opérationnel sera lancé dans une brasserie artisanale qui produit 50 tonnes de biodéchets par an. Le nano-méthaniseur installé devrait permettre de couvrir la moitié des besoins en gaz de l’entreprise. En savoir plus


Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Loading...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon