/
Inscription

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 30/11/2021

Northern Lights : lumière sur l'ambitieux projet de Carbon Capture norvégien

La Norvège a lancé la création du premier réseau de transport et de stockage de CO2 transfrontalier et en accès libre. 

Northern Lights est un projet CCS norvégien très visible, porté par l’état norvégien qui pourrait être l’un des premiers projets CCS à voir le jour en Europe

(crédit Northern Lights)

Technologie verte en constante évolution, le captage et stockage du carbone (ou CCS, pour « Carbon Capture and Storage ») apparaît de plus en plus comme un atout incontournable dans la transition énergétique. Pourtant, à ce jour, seules une vingtaine d'installations de CCS à grande échelle sont en service dans le monde, là où les objectifs de développement durable à l’horizon 2050 en nécessiteraient environ 2 000... soit 100 fois plus.

La bonne nouvelle, c’est que les investissements privés et publics dans le CCS ont fortement augmenté ces dernières années, permettant la mise en place de projets de grande envergure dans plusieurs pays. Nous vous proposons un petit coup de projecteur sur la Norvège, où le gouvernement a approuvé fin 2020 le financement de Northern Lights, le premier réseau de transport et de stockage de CO2 transfrontalier et en accès libre au monde : 

  • Northern Lights constitue le volet transport de Longship, projet de CCS financé à 80 % par l'État norvégien — le plus important de l'histoire du pays — qui comprend le captage de CO2 issu de sources industrielles de la région du fjord d’Oslo. L'infrastructure Northern Lights, portée quant à elle par Equinor, TotalEnergies et Shell pour un total de 760 millions de dollars, servira ensuite à transporter le CO2 liquéfié par pipeline vers un site de stockage offshore en mer du Nord, où il sera stocké de façon permanente dans un réservoir scellé à 2 600 mètres sous le fond marin. 



  • La première phase du projet prévoit d’atteindre la capacité de 1,5 million de tonnes de CO2 par an d'ici la mi-2024. Par la suite, Northern Lights élargira son offre de stockage de dioxyde de carbone à d'autres industriels européens, dans l'espoir qu'une telle chaîne de valeur CCS ouvre la voie à d’autres idées du même type, ainsi qu'au passage à l'échelle de projets existants.
  • La joint venture dirigée par Equinor a récemment choisi le Chinois Dalian Shipbuilding Industry Company (DSIC) pour assurer la construction de deux transporteurs de dioxyde de carbone, les premiers de leur genre. Alimentés au GNL, ils achemineront le gaz à effet de serre des industriels européens vers le terminal de Oygarden, à l'ouest de la Norvège. Les navires devraient être livrés en 2024 et mesureront chacun 130 mètres de long, pour une capacité de chargement de 7 500 mètres cubes. Les cargos intégreront également une propulsion éolienne auxiliaire et une technologie de lubrification par air afin de réduire leur empreinte carbone d'environ 34 % comparé aux systèmes conventionnels.



L’œil de l’expert ENGIE - Samuel Saysset, Lead Techno Advisor et ENGIE Global Expert

« Northern Lights est un projet CCS norvégien très visible, porté par l’état norvégien qui pourrait être l’un des premiers projets CCS à voir le jour en Europe. Il est intéressant de savoir que la filière se développe, et que potentiellement ces acteurs pourraient aider certaines centrales thermiques en Europe Nord/Nord-Ouest et/ou des clients industriels à trouver des solutions pour le “hard to abate CO2”. »



Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Loading...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon