INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Nouvelles énergies 24/04/2019

Sans technologie, pas d’énergie renouvelable pour demain

Invité par Jérôme Colombain (Radio France) et Guillaume Bregeras (Les Echos), Stéphane Quéré, (Directeur Nouveaux Business ENGIE) est intervenu lors d’un plateau qui réunissait aussi Qarnot Computing et Teqoya sur le thème "Comment la technologie peut être un levier de lutte contre le réchauffement climatique".

Green tech, Clean tech… l’énergie peut-elle être green ? 

Stéphane Quéré : L’énergie n’a plus d’autre choix que d’être verte ! Rappelons qu’ENGIE vient de redéfinir sa stratégie et se présente comme fournisseur de services pour la transition zéro carbone de ses clients ville, industrie ou particuliers. 

Nos clients ont toujours voulu maîtriser leur consommation d’énergie. Aujourd’hui, ils veulent en plus maîtriser la façon dont elle est produite, avec bien sûr le souci de consommer autant que possible de l’énergie renouvelable. Or si on installe toujours plus d’unités de production d’énergie renouvelable et décentralisées, panneaux solaires ou éoliennes, le point commun de ces sources d’énergie renouvelable est d’être intermittentes. Elles fonctionnent quand le soleil brille ou qu’il y a du vent.

Pour que le nouveau modèle de l’énergie verte fonctionne, il faut de la technologie : du stockage, la capacité à modéliser la production et l’exploitation des données qui est fondamentale. 

Nous avons lancé il y a quelques années une plateforme qui nous permet de savoir en temps réel ce qui se passe sur tous nos champs éoliens, solaires  et hydrauliques dans le monde entier. Au-delà de la possibilité de superviser en direct la production d’énergie, l’analyse des données permet de développer de nouvelles offres, d’améliorer la performance, de détecter si des éoliennes ne sont pas tout à fait dans l’axe du vent, etc…


Innovation, open-innovation pour mieux intégrer l’énergie renouvelable à notre mix énergétique

Stéphane Quéré : Pour apprivoiser le renouvelable et l’intégrer à nos modes de consommation, l’utilisation des données est clé. ENGIE vient de racheter Tiko, une entreprise qui nous apporte une brique essentielle. Tiko permet de connecter les appareil de la maison : chauffe-eau, pompe à chaleur… et bien sûr panneaux solaire ou batterie. Tiko permet de favoriser l’auto consommation, par exemple en délestant automatiquement certains appareils dans des moments où la production n’est pas suffisante sans nuire au confort. 

Si l’on va plus loin, demain, si vous produisez plus d’énergie que vous n’en consommez, à un moment précis ou de façon régulière, il sera intéressant pour vous de la revendre à votre voisin. Pour cela, il faut des équipements comme Tiko – mais aussi de la blockchain qui va certifier les transactions. Nous n’en sommes pas très loin. ENGIE a créé une startup, TEO (The Energy Origin) qui permet de tracer l’énergie verte entre une source d’énergie et un client. Nous avons aussi investi dans une autre startup, Blockchain Studio, qui crée des protocoles pour rendre l’utilisation de la blockchain plus facile, moins chère et moins énergétivore.


Voir ou écouter la table ronde 

@

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon