Recherchez dans les actualités

Jobbers, l’assistant personnel qui vous facilite la vie, s’expose au CES avec ENGIE

Autres innovations
06/11/2017

Lauréat d’un appel à projets lancé par ENGIE Cofely, Jobbers accompagnera en janvier 2018 ENGIE au CES. 

Jean Benedetti, fondateur de Jobbers nous parle de la startup qu’il a créée pour apporter à chacun un service réservé jusque là à quelques privilégiés.

Bonjour Jean. Vous avez créé Jobbers avec l’idée de simplifier la vie de vos utilisateurs. Racontez-nous comment fonctionne ce service.

Jobbers est un service de conciergerie digitale dédié aux actifs qui se matérialise par un assistant personnel digital hybride. Il s’agit d’une application mise à la disposition de ses collaborateurs ou de ses clients par une entreprise. L’abonnement payé par l’entreprise permet aux utilisateurs d’utiliser le service de conciergerie / assistance à volonté, 24h/24. Il s'agit donc d'un produit conçu pour valoriser la marque employeur et qui permet de déployer des politiques de qualité de vie au travail dans l’entreprise. 

Avec cette application, les utilisateurs vont pouvoir faire 4 choses : 

  • Demander de l’aide pour prendre des rendez-vous
  • Demander de l’aide pour être mis en relation avec des professionnels de confiance
  • Demander de l’aide pour organiser leurs loisirs, trouver des bons plans (en particulier l’appli est capable, à partir d’un cahier des charges, de trouver les meilleures offres correspondant au budget défini)
  • Organiser de la livraison de services directement sur le lieu de travail (ex : pressing, cordonnerie, livraisons alimentaires)

Toutes ces prestations s’organisent autour d’un chat, une conversation avec votre assistant personnel digital hybride. Celui-ci s’appelle Justin et il sait passer la main à un concierge privé qui vous est dédié pour traiter des demandes plus complexes.


Les éléments différenciateurs par rapport à un assistant personnel lambda : 

  • Expérience relationnelle intense : la gamme des compétences est très large et vous pouvez entretenir une vraie relation avec votre concierge privé. Même Justin est configuré pour devenir votre ami. Ce lien d’amitié est précieux, puisque il engendre de la confiance et au fil du temps vous permet de lui faire des demandes plus complexes et plus personnalisées.
  • Le produit est conçu à destination des entreprises. Ce sont les entreprises qui mettent notre produit à disposition de leurs clients ou de leurs collaborateurs. Nous avons donc prévu de personnaliser complètement l’application pour l’entreprise. Au-delà du look, il s’agit d’une personnalisation conversationnelle qui va permettre à Justin de faire des réponses dans le contexte de l’entreprise. Vous pouvez par exemple demander à Justin quelle est la procédure pour poser ses congés dans votre entreprise ou une information sur une offre du CE. 

Grâce à une croissance assez rapide, nous sommes présents  aujourd’hui dans une trentaine de très grands comptes français, ENGIE par exemple, AXA, Auchan, la Banque Postale et beaucoup d’autres. Nous travaillons avec les 2/3 du CAC40 et nous équipons 40 000 utilisateurs.


Parlez nous de votre histoire avec ENGIE

En 2016, nous avons gagné l’appel à projets lancé par ENGIE Cofely sur le sujet d'une plateforme de services de proximité pour salariés d’entreprise.
C’est donc ainsi qu’a débuté notre collaboration avec ENGIE.  Nous avons packagé notre produit pour le mettre à disposition des clients d’ENGIE Cofely en Normandie. En particulier, Cofely nous a demandé d’enrichir le service de Jobbers avec l’offre de Steeple, une startup rennaise qui développe un réseau social professionnel. Nous avons donc rajouté ce réseau au portefeuille d’offres de Jobbers  et nous le proposons aujourd’hui en marque blanche, sous le nom « e-Assistant by ENGIE ».
Le projet est en cours de déploiement.

Nous avons également  signé un M.O.U. (mémorandum d'entente) avec Ssinergie pour intégrer Jobbers à la plateforme « smart building » Vertuoz. 



Et la suite de l’histoire, c’est que vous venez au CES en janvier 2018. Qu’allez vous y montrer ?

Nous avons prévu de dévoiler au CES la nouvelle version de l’application, qui pour l’occasion change de nom et s’appellera désormais OneApp.


Qu’attendez vous de votre présence au CES avec ENGIE ?

Même si ça parait étonnant, le CES est une formidable opportunité de rencontrer des donneurs d’ordre français. C’est donc pour nous l’occasion de pouvoir leur montrer l’application dans un contexte favorable.
C’est aussi l’opportunité de marquer d’une pierre blanche notre jeune collaboration avec ENGIE.

Enfin, nous attendons des retours du marché américain. Même si ce n’est pas aujourd’hui notre cible principale, c’est toujours intéressant de pouvoir se confronter à la crème de la crème en matière d’innovateurs. Nous allons montrer notre innovation, voir quel écho elle a auprès d’un public exigeant, et nous espérons bien arriver à les épater !


Quelle est pour vous l’innovation la plus marquante ?

Dans l’histoire récente, je pense à la voiture autonome qui me semble une révolution aussi importante que celle d’internet et qui va nécessiter des moyens capitalistiques faramineux. 

Nous voyons naître une innovation qui n’est pas juste une bonne idée mais qui a une capacité à mobiliser des moyens gigantesques, comparables à ce qu’on a dû mobiliser pour envoyer un homme sur la lune. 
L’espace a été une innovation marquant l’imaginaire, parce qu’on a réussi à sortir de notre sphère terrestre et mobilisé des milliards de $ pour ça. La voiture autonome, ce sont aussi des milliards de $ ou  d’€ pour rendre possible un rêve, mais avec des répercussions incroyables sur la vie de tous les jours,  aussi impactantes que l’arrivée d’internet. Il y aura un avant et un après la voiture autonome. Et la ville va s’en trouver transformée. 


La dernière question vous appartient… Qu’auriez vous aimé que je vous demande ?

Et bien par exemple « Pourquoi faîtes-vous ça ? » 

Et pourquoi, donc ?

Nous avons lancé ce projet pour mettre à disposition du plus grand nombre  un service normalement réservé aux élites. 
Un service de conciergerie est coûteux à produire et donc se vend cher. Or ma conviction est que nous sommes des millions à avoir besoin de nous faire aider et à trouver que nos journées sont trop courtes pour profiter de la vie, nous occuper de tous ceux qui nous sont chers. Il est essentiel d’arriver à trouver cet équilibre entre vie privée et vie professionnelle
Nous sommes  dans un monde de saturation, saturation de travail, saturation d’infos. Un des enjeux individuels clé du bien-être c’est de dé-saturer, pour revenir à l’essentiel, savoir repousser les tracas du quotidien et pouvoir se réfugier dans sa bulle protectrice : ce qu’on aime faire, les personnes avec qui on aime être. C’est ce à quoi contribue notre application. 

Et d’ailleurs, au CES nous allons montrer et faire rentrer les visiteurs dans notre bulle.

En savoir plus sur Jobbers