Recherchez dans les actualités

Plus de 300 idées déposées sur Innov@ENGIE !

Autres innovations
01/10/2015

Depuis son lancement, il y a un peu plus d’un an, la plateforme interne Innov@ENGIE a rassemblé plus de 300 idées. Un bon début pour Stéphane Quéré, Directeur de l’Innovation, qui compte maintenant sur l’appel à candidatures qui va être lancé dans quelques jours pour donner envie à d’autres collaborateurs de se lancer dans l’aventure de « l’intrapreneuriat ».

Favoriser l’innovation dans un grand Groupe comme ENGIE n’est pas toujours facile. Même si de nombreuses initiatives existaient déjà, notamment dans le cadre de réponses à des appels d’offres ou des Trophées de l’innovation - qui existent depuis vingt ans - il manquait un dispositif qui permette à tous les collaborateurs de prouver leurs capacités d’innovation. Le lancement de la plateforme Innov@ENGIE a répondu à cette attente. « En un an, cette plateforme a réussi à rassembler plus de 8500 membres, répartis en 80 communautés » se félicite Stéphane Quéré. « Son objectif est simple : soit les collaborateurs identifient une start-up intéressante, soit ils proposent directement une idée, une solution. »

Plus de 300 idées déposées

Pour déposer une idée, rien de plus simple. A partir d’une simple connexion Internet (sur ordinateur, mobile ou tablette), n’importe quel collaborateur peut déposer des idées de nouveaux produits ou activités pour le Groupe par écrit ou en vidéo. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : fin septembre, une centaine de start-up étaient identifiées et plus de 300 idées déposées, « un chiffre qui n’arrête pas d’augmenter ! », se réjouit Stéphane Quéré. « La plateforme fonctionne comme un réseau social et les publications des abonnés rapportent des points qui peuvent se transformer en cadeaux ou en dotations pour des projets sociaux. » Une fois les idées déposées, elles suivent un circuit de validation qui permet à certaines d’aboutir à l’incubation du projet.

Appel à candidatures

L’objectif est simple : faire émerger de nouveaux business pour le Groupe sur les créneaux les plus porteurs. « Sur les 17 projets démarrés, 13 sont encore en activité et 3 vont sortir d’incubation pour se développer commercialement », précise Stéphane Quéré qui entend favoriser le goût de l’intrapreneuriat parmi les collaborateurs d’ENGIE. « Nous allons lancer, en collaboration avec la Direction des Ressources Humaines, un appel à candidatures en interne. Il s’agit d’identifier celles et ceux qui ont envie de se lancer dans l’aventure de l’incubation et de développer des idées de nouveaux business proposées par des collaborateurs du Groupe ».

Source : Béatrice Delamotte