/
Inscription

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Résoudre  le problème du transport de l’hydrogène : H2Site @ Viva Technology
Nouvelles énergies 25/05/2022

Résoudre le problème du transport de l’hydrogène : H2Site @ Viva Technology

Après 10 ans de recherches au sein de l’université d’Eindhoven-TUE et le centre de recherches Tecnalia, H2Site a été créé en 2019 autour de la chaîne de valeur de l’hydrogène. L’investissement d’ENGIE New Ventures dans l’entreprise en 2020 marque le début de l’accélération industrielle pour cette entreprise fièrement européenne. 

Les unités que nous construisons sont uniques au monde, répondent à un besoin réel de l’économie de l’hydrogène et sont en mesure de promouvoir le développement d’une industrie européenne.

Nous pensons qu’une économie de l’hydrogène ne pourra pas se développer tant que nous ne saurons pas en maîtriser le transport

Andres Galnares, CEO H2Site

Du 15 au 18 juin, H2site sera présent sur le stand d’ENGIE à Viva Technology.

Andres Galnares, CEO de H2site, nous présente l’entreprise et ce qu’il attend de sa participation à Viva Technology

Bonjour Andres, pouvez-vous présenter H2site en quelques mots ? 
Chez H2site, nous proposons des solutions pour éviter de transporter l’hydrogène
On entend souvent dire que lorsque le coût de production de l’hydrogène passera en dessous de  2€/kg, l’hydrogène deviendra la panacée. Or aujourd’hui, on sait déjà générer de l’hydrogène gris, non renouvelable,  à un prix inférieur à 2€ /kg. Cependant les coûts de compression, stockage, transport et distribution de l’hydrogène sont pénalisants et les prix de vente de l’hydrogène de ce fait dépassent 10-20 €/kg. 
Nous pensons qu’une économie de l’hydrogène ne pourra pas se développer tant que nous ne saurons pas en maîtriser le transport. C’est la raison pour laquelle, au lieu de transporter de l’hydrogène, nous avons fait le choix de transporter des molécules qui contiennent de l’hydrogène, ammoniac, méthanol, éthanol, dimethyl ether, acide formique, biogaz, syngaz… 
Ces molécules sont placées dans un réacteur de membrane qui va en extraire tout l’hydrogène pour le mettre à la disposition de l’utilisateur final avec une pureté « pile à combustible ». 
Qu’allez-vous présenter à Vivatech ? 
A Vivatech, nous allons nous concentrer sur notre technologie de base, nos membranes. Nous allons présenter un projet que nous venons de gagner pour alimenter toute la flotte de bus de Birmingham en hydrogène produit à partir d’amoniac, à un coût de 5£/kg, un coût assez compétitif par rapport aux combustibles classiques. 
En quoi est-ce innovant ? 
Tout simplement, parce que nous sommes les premiers à le faire ! Ce type de réacteurs de membranes pour transformer de l’amoniac en hydrogène est unique au monde.
Vous avez des clients dans toute l’Europe ? 
Oui, nous sommes installés à Bilbao, mais 80% de notre chiffre d’affaires est à l’international. Notre terrain de jeu est plutôt en Europe de l’ouest pour l’instant avec des clients en Allemagne, France et Espagne… Nous attaquons l’Europe du nord où nous rencontrons un grand intérêt, en particulier sur les sujets autour de l’amoniac et du méthanol. 
Qu’attendez-vous de Viva Technology ? 
Nous espérons que ce salon nous donnera l’occasion d’explorer de nouveaux partenariats et de présenter notre technologie à des clients potentiels. 
Pour vous l’avenir sera ?
Je pourrais dire, pour nous l’avenir sera industriel, technologique et européen
Nous sommes très fiers que notre technologie soit européenne, développée en Europe pendant 15 ans, avec des brevets créés ici. Ces brevets sont maintenant protégés,  améliorés et industrialisés par notre appareil commercial et industriel.
Les unités que nous construisons sont uniques au monde, répondent à un besoin réel de l’économie de l’hydrogène et sont en mesure de promouvoir le développement d’une industrie européenne.  
A mon arrivée dans l’entreprise, nous étions 3, cette année nous embauchons 30 personnes, nous prévoyons une cinquantaine de recrutements en 2023. Pour moi, le capital industriel des pays est un bien à protéger. Participer, à mon échelle, à la croissance de l’industrie européenne via la technologie et l’innovation est essentiel. 


Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Loading...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon