Recherchez dans les actualités

Living Map: Combler le fossé informationnel entre les lieux et les personnes

Bâtiments connectés
16/05/2018

Innovation Week 2017, CES 2018, et maintenant Viva Technology... ENGIE et Living Map, spécialiste de la cartographie numérique des espaces urbains et intérieurs, sont des partenaires de longue date. Leur Responsable Marketing, Dan Madden, nous donne les dernières nouvelles de Living Map depuis janvier 2018.


Q : Bonjour Dan. Quoi de neuf depuis CES 2018 ?

Depuis notre participation avec ENGIE au CES en janvier dernier, notre collaboration avec l'équipe européenne a vraiment décollé. C'était une plate-forme remarquable pour contacter de nouvelles entités du groupe ENGIE et discuter de nouveaux projets innovants.

Chez nous au Royaume-Uni, où notre partenariat a débuté, nous avons également lancé un nouveau projet à Kew Gardens, un lieu qui reçoit de trés nombreux visiteurs, où nous travaillons avec ENGIE pour créer une carte numérique interactive qui permettra aux équipes d'améliorer leur prestation de service.


Q : Qu'espérez-vous de votre participation à Vivatech avec ENGIE ?

Vivatech représente déjà une occasion incroyable de rencontrer de nouveaux partenaires et des clients potentiels, ainsi qu'une source fort utile de retours sur le développement futur de nos produits. Rien ne vaut la présentation de son produit à un public engagé dans la technologie, pour générer de nouvelles idées.

Et puis, tous ces salons professionnels nous offrent de belles opportunités de rencontres avec d'autres équipes au sein du groupe ENGIE. Nous sommes impatients de rencontrer d'autres collègues européens pour développer avec eux de nouvelles relations fructueuses !


Q : Qu'allez-vous montrer sur votre stand à Vivatech?

Nous allons présenter notre plate-forme de cartographie numérique, avec toutes les données qu'elle rend disponibles, et partager avec le public des exemples de la simplification d'accès que permettent ces applications, surtout dans des environnements B2B ou B2C complexes... comme notre dernier projet avec ENGIE, à Kew Gardens.


Q : Comment évolue votre relation avec ENGIE ? Avez-vous des souhaits particuliers pour l'avenir, à cet égard ?

Nous avons fait du chemin depuis le jour où nous avons gagné le UK Big Pitch en 2016 ! Actuellement, de multiples projets communs sont en cours avec ENGIE, et surtout, nous avons établi des rapports solides avec les dirigeants. Par ailleurs, notre réseau au sein d'ENGIE s'est étendu au-delà du Royaume-Uni pour intégrer des unités à travers l'Europe et le monde, ce qui reflète également la maturation de notre partenariat.

Nous voulons continuer à renforcer cette relation à travers des investissements communs dans de nouveaux projets, qui incarneront bien sûr l'innovation mais qui rajouteront également une valeur tangible aux opérations d'ENGIE. L'innovation n'existe pas dans le vide : le défi actuel sera d'appliquer ce que nous avons appris à une large gamme de projets, afin de fournir aux clients finaux une rentabilité et un service à la pointe du marché.


Q : A quelqu'un sur le point de lancer une société similaire ou dans la même branche d'activité aujourd'hui, quels conseils donneriez-vous ?

Tout d'abord, bien réfléchir avant de se lancer. C'est un engagement majeur qui demande passion et persévérance. Au-delà, j'estime que le plus important, c'est de vérifier qu'il existe un vrai besoin pour le produit ou la solution que vous proposez. Bien des fondateurs de startups s'entichent tellement de leur propre idée ou produit qu'ils ne se donnent pas le mal de valider l'existence d'un marché potentiel et d'un modèle commercial viable. Il est indispensable de regarder au-delà des quatre murs de votre startup naissante.


Q : Pour vous, l'avenir sera... ?

L'avenir sera intégré. Je veux dire par là que la technologie va briser les barrières entre les gens et les lieux pour que les informations appropriées soient disponibles en appuyant sur un bouton, ou à travers de nouvelles interfaces encore plus intuitives.


Q : Un slogan pour définir votre société ?

Living Map comble le fossé informationnel entre les gens et les lieux.


En savoir plus sur Living Map


Source : Martyn Crossland