Recherchez dans les actualités

Chez ENGIE, l'intrapreneuriat au coeur de l'essor du marché des Certificats d'Origine (GoOs)

Energie décentralisée
22/11/2019

La demande croissante de transparence sur les produits "verts" oblige les entreprises à réagir rapidement. Une opportunité pour les projets issus de l'intrapreneuriat, souvent plus agiles, comme TEO - The Energy Origin ou EGMA, d'émerger et de participer à cette transition.

Une partie de la Team EGMA!

De gauche à droite : Edgar Oriol, Business Developer, Juliette Nérot, Marketing Manager et Igal Madar, Directeur du e-trading et fondateur d'EGMA.

Le marché européen de l’énergie a évolué pour répondre à la demande des consommateurs en matière d’approvisionnement en énergie verte. Dans le cadre de cette évolution, un certain nombre de produits ont émergé, tels que les garanties d'origine ou GoO (Garantees of Origin). Les GoO certifient qu'une quantité définie d'électricité fournie au client final est produite à partir d'une source d'énergie renouvelable.


1 MWh d'électricité provenant d'une source d'énergie renouvelable = 1 GoO 


Les sources d’énergie renouvelables sont continuellement reconstituées par la nature et ont un impact limité sur l’environnement. Les GoO proviennent d’un certain nombre de sources d’énergie renouvelables, dont les plus courantes sont l’énergie éolienne, l’énergie solaire, la biomasse et l’hydroélectricité.


Evolution du marché des Certificats d'Origine

L'offre et la demande de Certificats d'origine ont poursuivi leur croissance sur les marchés européens: «Selon les données de l'Association des Organismes Emetteurs, à l'origine du système européen de certification énergétique, la production a atteint 602 TWh en 2018 et devrait atteindre environ 650 TWh en 2019. La demande s'est établie à 508 TWh en 2018 et devrait atteindre environ 550 TWh en 2019. », explique Mario Perez, spécialiste senior de la tarification du gaz et de l'électricité chez S & P Global Platts.



La demande a doublé au cours des cinq dernières années, passant de 250 TWh en 2013 à environ. 500 TWh en 2018 imités par le marché de l’offre qui est passé de 300 TWh en 2013 à près de 600 TWh en 2018.
«L’intérêt croissant pour les Certificats d'Origine peut s’expliquer par le développement de l’engagement du secteur privé en matière d’énergie verte. De plus en plus d'entreprises se tournent vers les énergies vertes et achètent des Certificats d'Origine pour améliorer leur empreinte carbone et réduire leurs émissions de scope 2, c'est à dire les émissions indirectes liées à la consommation d'énergie) », a déclaré Firstclimate, une institution pionnière dans la gestion des actifs environnementaux.


Des projets intrapreneuriaux tels que EGMA et TEO ont vu le jour pour participer à la transformation des marchés de l'énergie.

Dans ce contexte, deux projets ont été initiés par les employés d’ENGIE. TEO The Energy Origin utilise la technologie blockchain pour offrir transparence et traçabilité aux clients utilisant des énergies renouvelables.
EGMA est un autre projet intrapreneurial, une plateforme facilitant l’accès aux marchés de l’énergie pour les clients d’ENGIE : grands groupes industriels, banques et services publics. Sur EGMA, un client peut demander des prix sur les marchés européens puis décider de passer par une transaction bilatérale, le tout en quelques clics. La plate-forme a été ouverte aux marchés de l'électricité et du gaz, ainsi qu'aux GoO et bientôt à d'autres produits verts.
Ce qui avait commencé comme un projet intrapreneurial initié par Igal Madar en 2017 est maintenant devenu une plate-forme commerciale regroupant plus de 40 personnes représentant le front office, les ventes et les commerciaux, aux côtés des équipes de développement I.S.
«La fourniture d’un service de plus en plus automatisé répond aux besoins de nos clients en matière de transparence et d’efficacité», ajoute Edgar Oriol, business développeur pour EGMA.


En novembre / décembre, EGMA va accentuer sa stratégie pour devenir un acteur incontournable de la transition énergétique et va ajouter des GoO à sa liste de produits.
«Notre ambition est d’anticiper l’évolution du marché en améliorant nos offres en matière de produits verts, alignés sur la stratégie Zero carbone as a service d’ENGIE », conclut Edgar.


Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation