INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Smart buildings 08/07/2020

De l’importance de l’esthétisme en milieu photovoltaïque

C’est l'un des signes les plus visibles de la transition énergétique. À mesure qu’ils gagnent nos toits, nos autoroutes, nos terres agricoles et quantité d'autres surfaces, il est nécessaire pour les panneaux solaires de se fondre dans le paysage — voire d’en améliorer l'esthétique.

En d'autres termes, si l’on veut que l’industrie des énergies renouvelables prospère véritablement, il faut que les acheteurs, particuliers comme entreprises, aient la possibilité d’acheter de beaux panneaux solaires.

Plusieurs projets palpitants se penchent en ce moment sur ce défi précis. Des initiatives qui visent non seulement à « embellir » les panneaux solaires, mais aussi à les rendre plus fins, plus flexibles, plus transparents... et disponibles en différents coloris, pour qu’à l’efficacité technique s’ajoute la personnalisation esthétique. Trois de ces projets à la pointe du design et de la technologie ont retenu notre attention, et visent à maximiser l’attrait des panneaux solaires sur tous types de surface, dans le but d’attirer un plus grand nombre de clients :

Des panneaux solaires hauts en couleurs

SwissINSO, une entreprise dédiée à l'amélioration de l'esthétique et de l'efficacité des technologies photovoltaïques et thermiques, a mis au point les premiers panneaux solaires colorés au monde. Derrière leur technologie, nommée Kromatix™, un besoin : celui de panneaux solaires moins visuellement uniformes et faciles à installer sur un bâtiment.

  • Pour créer Kromatix™, le président de SwissINSO Rafic Hanbali s’est inspiré du morpho bleu, un papillon bleu iridescent. Il a remarqué que sa couleur ne provenait pas de pigments, qui émettent un large spectre de lumière, mais de fines couches qui filtrent la lumière et conservent ainsi davantage d'énergie.
  • Sur ce principe, Kromatix™ est ainsi traité de manière à ne pas refléter la lumière — et de ce fait, gâcher de l’énergie précieuse — tout en prenant soin d’en laisser filtrer assez pour une conversion énergétique optimale. Cette capacité à économiser de l'énergie signifie que les panneaux solaires n'ont pas besoin de s’incliner pour maximiser leur apport solaire. Une solution idéale pour les panneaux solaires installés verticalement, à même les bâtiments.   
  • 40% de notre consommation d'énergie provient des infrastructures ; la capacité de Kromatix™ à générer de l'électricité sur place permet de supprimer les étapes de production et de transport, coûteuses en argent comme en carbone. Pour un budget comparable à celui d’une façade vitrée, Kromatix™, par les économies de coûts énergétiques qu’il permet, s’impose comme une alternative particulièrement compétitive.

Des caméleons

La start-up néerlandaise Solar Visuals, en collaboration avec l’Organisation Néerlandaise pour la Recherche Scientifique Appliquée (TNO), le cabinet d’architectes UNStudio et le constructeur BAM, a créé des panneaux solaires capables d’« imiter » la surface des bâtiments. Ce concept de design reproduisant une matière s’annonce comme une solution prometteuse en vue de générer de l’énergie par l’utilisation de façades.

  • Ces panneaux, de tailles et de couleurs variables, permettent d’afficher l’image de la surface du bâtiment sur lequel ils sont posés ; à noter qu’ils peuvent également projeter des logos ou des oeuvres d’art.
  • D’un rendement de 13%, ils sont dotés d’une couche colorée semi-transparente composée de petits points. De près, ce motif à pois donne aux panneaux un côté très « art contemporain » ; mais pour peu l’on se recule, une autre image ou motif apparaît alors.
  • Pour l’heure, les panneaux « caméléons » de Solar Visuals sont en phase préparatoire de projets pilotes, en vue d’être à terme développés à plus grande échelle.

Un autre plafond de verre

Toujours en provenance des Pays-Bas, l’artiste Marjan van Aubel exposera ses « vitraux solaires » dans le cadre de l’Expo 2020 de Dubaï. Intégrées au plafond, ces cellules photovoltaïques translucides colorées génèrent à la fois de l’électricité et de la lumière. 

  • En polyéthylène téréphtalate (PET), ces panneaux très légers utilisent des nanoparticules de dioxyde de titane pour convertir la lumière du soleil en électricité. Leurs magnifiques couleurs sont elles obtenues grâce à une teinture biologique pouvant absorber la lumière.
  • Ces panneaux, qui peuvent être apposés à des surfaces translucides comme des autocollants, illumineront par son toit le pavillon néerlandais de l’exposition, repoussée à 2021 pour cause de pandémie de COVID-19. Une fois l'événement terminé, les panneaux seront réutilisés au sein d’autres projets afin de promouvoir le réemploi et l’économie circulaire.
  • Marjan van Aubel est persuadée que l'esthétisme joue un rôle majeur dans la transition énergétique ; comme elle le dit elle-même : « Ce n’est pas avec des choses moches que nous allons changer le monde ».

@

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon