Réseau
Chili 2018 Lauréat

Equilibrage du Réseau grâce au PV au Chili

Un potentiel inexploité pour les actifs renouvelables, expérimantation sur base d’un champ solaire de 141 MW au Chili.

Dans un monde où l’énergie est de moins en moins chère, un réseau fiable et stable a autant de valeur que l’énergie elle-même. Les énergies renouvelables, dont la variabilité peut être un facteur déstabilisant pour le réseau, peuvent contribuer à le stabiliser grâce aux services ancillaires, traditionnellement assurés par les centrales traditionnelles.
En première en Amérique Latine, ENGIE Laborelec a collaboré avec First Solar pour démontrer que des énergies renouvelables pouvaient fournir des services auxiliaires d’équilibrage du réseau tels que la régulation de fréquence et de tension. La possibilité d’augmenter la flexibilité du réseau grâce à de la production renouvelable a ainsi été démontrée.
Les installations renouvelables pourront à l’avenir participer aux marchés des services ancillaires, générant des revenus supplémentaires qui donneront un avantage concurrentiel face aux centrales classiques. Ce test, réalisé par Laborelec, va changer la mentalité actuelle du secteur en positionnant ENGIE comme leader de la transition énergétique vers un portefeuille de production entièrement durable.


L'équipe du projet

  • Sebastian FALKENBERG
  • Sebastian MICHELS

Entités

  • TRACTEBEL ENGIE