Mobilité durable
Belgique 2017

Battery Boats

Fournir un "bateau-batterie" au port d'Anvers (Belgique) pour permettre aux navires hauturiers d'éviter d'utiliser leurs moteurs diesel comme source d'énergie pendant le déchargement/chargement de leur cargaison pour réduire leurs émissions de CO2, NOx, SOx et particules fines et la pollution urbaine.

Lorsque les navires de haute mer sont dans le port d’Anvers (Belgique) pour le chargement ou le déchargement, le navire consomme une électricité générée à bord en utilisant des générateurs diesel marins (600 – 3000 kW). Ces générateurs diesel sont de forts émetteurs de CO2, de NOx, de SOx et de particules fines, ce qui contribue à la mauvaise qualité de l’air dans la région.

Afin d’éviter ces émissions, les navires sont équipés de plus en plus souvent d’installations permettant de se connecter à des sources extérieures d’électricité. Cependant, le déploiement des points de connexion au réseau à quai est lent et parfois même techniquement complexe.

Une barge, appelée « bateau batterie » sous contrat, est chargée de conteneurs qui forment un système intégré de cellules de batterie + contrôles + refroidissement (environ 2,5 MWh / conteneur). La capacité de stockage dans les batteries est basée sur le principe selon lequel le « service de repassage à froid » peut être fourni pendant au moins 8 heures et la capacité du convertisseur repose sur l’idée que le navire peut être rechargé en une heure. Le « bateau batterie » est chargé à quai sur l’un des grands sites industriels du port d’Anvers ayant une demande de puissance élevée et de préférence un excédent d’énergie générée localement. Ceci permet d’optimiser les coûts de réseau. Le chargement s’effectue de manière dynamique, profitant des opportunités du marché infra-journalier et optimisant les coûts de réseau. Pendant les heures où le service n’est pas sous contrat, la capacité de la batterie est utilisée pour le déplacement de charges. ENGIE BU GEM possède le savoir-faire et la plateforme opérationnelle permettant de réaliser cet aspect des opérations.

La vente de l’électricité au navire est basée sur le coût de l’alternative diesel.

L'équipe du projet

  • Hans VERDERSYPPE
  • Luc BARTSOEN
  • Marcel DIDDEN
  • Thierry LOUSBERG

Entités

  • Generation Europe