Disruptions
Belgique, France 2017 Sélectionné

Réduction du temps d’arrêt d’une centrale grâce au scan 3D

Une inspection endoscopique a permis à EDF Cordemais de détecter des craquelures sur la soupape d’admission d’une turbine à vapeur, un élément essentiel dont ils n’avaient pas d’autre exemplaire en stock. Grâce à la technologie 3D, nous avons été capables de mesurer la profondeur des craquelures et de concevoir et fabriquer sur place une machine permettant d’ôter le matériel défaillant. La production a ainsi pu reprendre très rapidement.

L’absence de dessins détaillés nous a poussés à utiliser un outil de mesure 3D nous permettant de scanner l’intérieur de la soupape et d’obtenir ainsi une vue détaillée de la situation, ainsi que la confirmation qu’après avoir enlevé la matière endommagée, la soupape pourrait de nouveau fonctionner.

Nous avons ensuite fabriqué une machine sur mesure en suivant un calendrier très strict, étant donné que l’opération consistant à enlever les craquelures constituerait le chemin critique de la mise en arrêt.

Grâce à notre savoir-faire et à notre capacité à concevoir et à fabriquer sur place, nous avons pu livrer la machine en 4 semaines seulement.

Le deuxième défi consistait à machiner à une profondeur de plus d’un mètre au cœur de la soupape, sans aucune visibilité sur le travail en cours. L’opération a donc été réalisée grâce à des caméras haute résolution, et plusieurs balayages 3D ont été réalisés pour garantir la qualité géométrique du résultat final.

L'équipe du projet

  • Eddy TROUWKENS
  • Pieter HERTOGS
  • Rudy CASIER
  • Philippe DENEVE

Entités

  • Benelux