INNOVONS ENSEMBLE Hamburger icon
Close icon
/
Déconnexion

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Mobilité durable 30/04/2020

Le vehicle-to-grid (V2G ou véhicule-réseau) est-t'il le futur des voitures électriques ?

Le concept de véhicule-réseau (vehicle-to-grid ou V2G) permet aux véhicules électriques d’être connectés au réseau de distribution d’énergie et de communiquer avec ce dernier par le biais d’un chargeur bidirectionnel. Grâce à ce système, l’énergie peut circuler dans un sens ou dans l’autre : il est ainsi possible d’extraire du réseau l’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelable, puis de la stocker dans les batteries des véhicules en attendant de la réinjecter dans le réseau, lorsque le besoin se présente. 

En plein essor, le système "Vehicule-to-Grid" V2G permet également la commercialisation de nouveaux services à la demande, puisqu’il devient possible de revendre l’électricité stockée mais aussi de recharger les véhicules plus rapidement.

En Allemagne, la voiture électrique Nissan Leaf a été homologuée pour servir à la fois de borne d’alimentation électrique mobile et de stabilisateur du réseau. 

ENGIE Eps, spécialisé dans les solutions de stockage d’énergie et les micro-réseaux, a signé un partenariat avec Fiat Chrysler Automobiles en 2017 afin de coordonner toutes les activités liées à la mobilité électricité et créer un « véritable “écosystème” de produits et services pour répondre aux attentes des utilisateurs des véhicules électriques ». Le partenariat inclut la création du plus grand projet pilote V2G au monde à Turin en collaboration avec ENGIE Italie. Le projet comprendra 700 véhicules et pourra produire 25 MW d’électricité pour fournir les services de stabilisation du réseau lorsque les véhicules ne sont pas utilisés.

Le projet ENGIE DERMS (Distributed Energy Resources Management Systems) a également intégré le système V2G dans le cadre de ses sept propositions de valeur afin de répondre aux défis que représente le futur de la distribution de l’énergie.

Voici trois caractéristiques à retenir sur cette technologie :

  • En période d’offre énergétique excédentaire, il sera possible de recharger les batteries de véhicules électriques par le réseau et ensuite de revendre l’électricité lorsque les stocks d’énergie renouvelable sont bas. En Allemagne par exemple, plus de 5 TWh de surplus d’énergie éolienne ont été perdus en 2017 et 2018. Le pays mise ainsi sur le système V2G en tant que solution pour qu’un tel surplus d’énergie puisse être stocké et soit ensuite utilisé pour compenser les pics de consommation pendant l’hiver.

  • Les propriétaires de véhicules électriques pourraient être rémunérés en revendant aux fournisseurs d’électricité l’énergie qu’ils ont emmagasinée, tout comme les clients qui, dans certains pays, sont payés pour le surplus d’électricité produit par leurs panneaux solaires.

  • Les véhicules électriques ont également un rôle important à jouer dans la transition des énergies fossiles aux énergies renouvelables, dans un monde zéro carbone. La technologie du V2G permet aux voitures de contribuer à la stabilisation du réseau, maximisant à la fois l’efficacité de ce dernier et la consommation d’énergie renouvelable à l’échelle locale.



@

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Proposez-nous vos solutions innovantes

Je suis une startup

Je propose une innovationWhite arrow

Je suis collaborateur ENGIE

Je propose une idée ou un projetGreen arrow

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon