/
Inscription

Mes notifications

Actus Voir toutes les news
Mettre à profit ses talents : Coralie Carpiaux, Laborelec
Portraits 29/11/2022

Mettre à profit ses talents : Coralie Carpiaux, Laborelec

Bruxelloise pur jus selon ses propres mots, Coralie a fait des études d’ingénieur de gestion à la Solvay Brussels School of Economics & Management, cursus qui propose un spectre de compétences très large. Après un parcours professionnel très varié, elle a intégré Laborelec en 2021.

Une société, quelle qu’elle soit, qui n’investit pas dans la recherche et/ou l’innovation est condamnée à mourir.

Ce serait trop dommage de ne pas mettre à profit votre talent pour quelque chose qui vous plaise et qui ait un sens pour vous.


J’ai commencé ma carrière dans le secteur bancaire, en travaillant sur l’amélioration des systèmes IT dans 2 banques différentes. J’ai ensuite souhaité changer de secteur. L’énergie ou de la mobilité étaient déjà des secteurs d’intérêt qui m’offraient des défis plus inspirants
J’ai eu l’occasion à cette fin d’intégrer une société d’engineering, spécialisée dans le développement d’équipements électroniques, notamment pour des centrales nucléaires. Mes premières interactions avec ENGIE ont commencé dans ce secteur au travers de Tractebel, le bureau d’étude et mon client, responsable du projet dont j’avais la charge, et Electrabel (Doel3-4) l’acheteur final.
Je suis ensuite partie vivre en Thaïlande pour faire tout à fait autre chose, de la plongée sous-marine. Cependant, après quelques mois seulement, le coronavirus s’est abattu sur le monde et mes plans ont dû évoluer. Je suis alors revenue en Belgique où j’ai intégré l’équipe digitale de Laborelec il y a un peu plus d’un an.
Je travaille principalement sur le programme EMS (Energy Management System) aujourd’hui piloté par R&I. Nous sommes une équipe d’une cinquantaine de personnes sur ce programme aux ambitions gigantesques, alliant les compétences de profils tels que mathématiciens, ingénieurs IT, ingénieurs électromécaniciens, architectes IT, analystes et développeurs. La diversité des profils nécessaires reflète très bien la complexité des systèmes en développement mais aussi de l’IT en général, en particulier ses différentes couches et technologies. 
Mes responsabilités se concentrent plutôt sur la gestion et l’analyse des « digital requests » ainsi que la conduite des projets IT. Il est essentiel de bien comprendre le besoin du client, qu’il soit interne (les GBU) ou externe au Groupe, l’accompagner dans la définition de son besoin et répondre aux mieux à ces attentes. 

Qu’est-ce qui te passionne dans ta mission ?

Depuis 1 an, j’ai beaucoup travaillé sur le développement des Energy Management System pour des centrales de production d’hydrogène. Ces centrales sont véritablement innovantes, le secteur n’existe encore qu’à une échelle très restreinte. Or les ambitions sont aujourd’hui de développer des projets de plusieurs centaines de megawatts ce qui pose de nombreux challenges techniques, notamment en IT. C’est vraiment excitant de travailler au service de l’innovation et du futur !
J’aime aussi beaucoup travailler avec des profils ingénieurs, dont la rigueur scientifique me plait énormément ! C’est très enrichissant de travailler avec des experts passionnés capables de prendre le temps de transmettre leur expertise et leur passion.

Je crois que tu as d’autres passions en dehors de la sphère professionnelle ! Tu as parlé de plongée ? 

Oui absolument! Je suis dive master, le 1er niveau professionnel en plongée. J’ai déjà beaucoup voyagé à travers le monde, et j’ai pu plonger un peu partout, au Mexique, en Colombie, en Thaïlande, en Méditerranée. Ce que j’aime le plus dans cette activité c’est la rencontre de cet écosystème de vie sous-marine, un monde à part, un autre univers. Je conseille à tout le monde de faire cette expérience au moins une fois dans sa vie ! 
Je pratique aussi beaucoup d’autres sports (vélo, crossfit, HIIT, escalade). J’ai notamment participé avec des collègues au Tractebel Challenge– et nous avons même gagné ! Ces activités sportives au sein d’ENGIE sont une motivation supplémentaire pour moi. 

En quoi penses-tu que Recherche et Innovation sont importants pour le Groupe ? 

Une société, quelle qu’elle soit, qui n’investit pas dans la recherche et/ou l’innovation est condamnée à mourir. Les technologies évoluent tellement vite, en particulier dans l’IT, que les solutions sont obsolètes en quelques mois. 
Je trouve que le Groupe peut encore accélérer ses investissements, surtout dans l’IT qui représente un support critique pour le business ! Aujourd’hui, on a besoin de connaître l’état de santé des assets physiques (éolien, batteries, etc…), de gérer leur maintenance, d’optimiser et automatiser les systèmes, c’est primordial ! Il faut avancer sur ce sujet, et ne pas prendre de retard sur nos concurrents qui y mettent souvent les moyens. 
La période actuelle présente beaucoup de défis : les prix de l’énergie qui s’envolent, les énergies renouvelables, les batteries, les incitations fiscales qui poussent à la mobilité électrique, les prosumers, la robotique, les contraintes réseau qui évoluent, etc. Tous ces nouveaux challenges techniques vont perdurer longtemps. ENGIE doit rester à la pointe de la technologie et continuer à investir dans ses talents. Et ils sont nombreux chez R&I !

Comment te vois-tu dans 10 ans ? 

J’espère avoir toujours cette envie d’apprendre et de développer mes compétences. Pour moi, le jour où on n’a plus envie d’apprendre, on n’a peut-être même plus envie de vivre.

3 mots en rapport avec l’innovation ?

Celui qui me vient à l’esprit, c’est la créativité. Sans créativité, rien n’est possible. Les efforts et les investissements soutiennent ensuite les initiatives qui découlent de la créativité.

Y a-t-il une citation importante pour toi ? 

Oui, c’est une citation d’Albert Einstein qui dit “To keep your balance, you need to keep moving”
C’est sans doute lié à mon parcours. J’ai changé 5 fois de travail en 5 ans, mais je crois vraiment que quand on s’ennuie, il faut pouvoir avancer, changer. Il faut être passionné par ce qu’on fait et se sentir motivé chaque jour. Si ce n’est pas le cas, ne gaspillez pas votre temps et votre vie à quelque chose qui ne vous passionne pas. Ce serait trop dommage de ne pas mettre à profit votre talent pour quelque chose qui vous plaise et qui ait un sens pour vous. 
*Crédit Photo : Davis Plas

Autres news du même thème

Abonnez-vous à la Newsletter ENGIE Innovation

Loading...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que ENGIE utilise des cookies destinés à enregistrer des informations relatives à votre navigation sur le Site. Ils contribuent à faciliter votre navigation et permettent de recueillir des statistiques de fréquentation afin d'améliorer la qualité du Site. Pour en savoir plus cliquez ici.
Consulter la politique des cookies

close icon